AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shine • Ace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Messages : 40

WHO AM I ?
Rang: Humaine. Juste humaine...
Pouvoir(s):
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Shine • Ace   Mar 25 Mai - 19:07











Leurs corps nus enlacés, étaient simplement recouverts d’un drap fin, sans doute peu couvrant pour les températures encore hivernales de saison. Au dehors, quelques oiseaux saluaient déjà le printemps, et par la fenêtre, les vieux volets de bois usé, filtraient quelques rayons du soleil levé.

Billie Baxter ouvrit les yeux la première. Passant une main énergique sur son visage, elle se laissa ensuite retomber de côté, s’éloignant progressivement de son fiancé pour mieux le contempler. La quiétude de son expression, le rythme lent et régulier de sa respiration étirèrent les lèvres de la jeune femme en un sourire paisible. Ils avaient changé leurs noms, n’étaient sur les papiers officiellement qu’un couple d’humains américains venus racheter cette vieille bâtisse pour l’empêcher de tomber en ruine, après que le fils des défunts propriétaires ait refusé d’hériter de cet endroit. Ils avaient joué gros, mais entre pirouettes et cabrioles, avaient fini par tromper tout le monde, et à récupérer ce manoir, sans presque rien débourser. Il avait fallu être malin et bien penser que l’organisation secrète qui recherchait son compagnon aurait vite fait le lien entre le type qu’ils avaient arrêté aux Etats-Unis et l’héritier Wade de St Petersbourg. Alors, pour ne pas se faire prendre, ils avaient mis quelques pigeons dans le coup et s’étaient débrouillés pour récupérer l’argent de l’héritage, ainsi que l’acte de propriété. On ne leur avait pas vendu cette maison mais bien « donnée ». « Refiler » , serait le terme exact. Mais ceux qui tombent entre leurs mains savent qu’il ne faut guère jouer avec Billie Baxter et Mr Ace Wade.

La Maison Mère de l’Amnistia ne se trouvait qu’à quelques kilomètres de là. Si Billie ne comprenait pas grand-chose à ces histoires surnaturelles, elle connaissait le danger, et pourtant, ils n’avaient jamais été plus tranquille ici que nulle part ailleurs. Sans doute n’aurait-elle jamais pensé trouver la quiétude à St Petersbourg…

Un sourire, et du bout des doigts, elle effleura la main de son amant avant de relever les draps, et de se redresser. Sur une chaise non loin posée, une fine robe de soie vint couvrir son corps élancé. Juste à la suite, une robe de chambre un peu plus épaisse, la température intérieure n’excédant pas les 17 degrés. D’un geste habile, quotidien, elle releva ses cheveux, et dans une toujours parfaite discrétion, quitta la pièce en refermant doucement la porte derrière elle. Rendue dans la cuisine, semblable à la parfaite épouse, elle prépara du café, et en servit dans deux tasses, qu’elle sucra, et apporta entre ses mains fines dans la chambre matrimoniale.

Au moment de pousser la porte, elle constata avec évidence que son ouïe fine ne l’avait pas trompée. Ace était levé, cela se voyait à la lumière plus intense que jamais qui dessinait de fines lames dorées sur le parquet du couloir, par l’entrebâillement de la porte et juste en dessous.

A moitié habillé, il vint pourtant à sa rencontre pour la débarrasser de sa tasse de café et l’embrasser à la suite, enfouissant un long moment son visage tout juste réveillé dans son cou parfumé.

Dans une étreinte passionnée, Billie Baxter répondit chaleureusement à son baiser, puis rejoignit calmement la fenêtre de la chambre d’où elle observa l’extérieur, longuement.

-Bien dormi ?


C’était le genre de phrases anodines qu’ils se livraient au quotidien, le genre de phrases surtout qui ne les agaçait pas, car ils avaient à eux deux trouvé bien des moyens de briser une routine ennuyeuse. Peut-être était-ce pour cela, que leur couple fonctionnait si bien. 6 ans, ça commence à faire. L’ancienne danseuse s’en faisait souvent la remarque, et constatait avec satisfaction le lendemain qu’ils étaient toujours ensemble. Pour toujours ? Peut-être bien… D’autant plus que pour eux, le « toujours » ne durerait sûrement pas longtemps…

Le couple échangea quelques mots à distance, et la jeune femme avala plusieurs gorgées de café brûlant avant de détourner le regard sur un bibelot poussiéreux. Dans un coin de la chambre, sur le rebord d’un avancement dans le mur, se trouvait une figurine qu’elle n’avait jamais encore remarqué. C’était une petite danseuse d’argile, pourtant fine, dont la peinture s’écaillait par endroits. Dans cet angle, elle fut surprise de découvrir une partie de la chambre qu’elle ne connaissait encore pas, et demeura concentrée sur cette petite poupée, tant et si bien qu’elle n’écouta plus son compagnon, et dû le faire répéter une, deux fois sa question…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Vous avez lu l'histoire de Bonnie and Clyde ?
Comment ils ont vécu, comment ils sont morts ?
Ca vous a plu, vous en demandez encore ?!
Eh bien écoutez l'histoire de Billie & Ace...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 42

WHO AM I ?
Rang: Sorcier arnaqueur
Pouvoir(s): Médium, Télépathe et expert en télékinésie
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Shine • Ace   Sam 5 Juin - 20:47

    Un léger mouvement, le frottement du tissu sur la peau, la sensation de manque au creux de ses bras, le grincement de la porte, Ace ouvrit les yeux et s’éveilla en douceur. Cherchant à tâtons quelqu’un prés de lui, ne trouvant finalement que la chaleur emprisonnée par les draps à peine quittés, l’arnaqueur eu un léger sourire, sa Billie s’était éclipsée. Assis, il se passa une main dans les cheveux en guise de peigne puis s’étira les bras, avant d’observer les fins rayons du soleil percer les volets de part et d’autres.
    Cette baraque, sa fiancée et lui commençaient à bien l’apprécier, elle n’était pas toute jeune, il y avait quelques travaux à faire notamment la toiture qui un jour ou l’autre céderait c’était une certitude vu l’état mais à part ça et le plancher qui grinçait par endroits, elle restait très confortable. La plupart des objets qui meublaient la vieille demeure appartenaient à ses parents, même si Ace savait pertinemment qu’elle avait toujours plus ou moins servie de maison secondaire la perspective de tomber sur des souvenirs, biens, ou mots de ses géniteurs l’ennuyait un peu sans compter le fait qu’il pouvait tout aussi bien trouver des trucs de sorciers dégénérés, des conneries de rites vodouistes…Ainsi, il précédait souvent Billie quand il s’agissait d’ouvrir le tiroir d’une commode encore inexplorée par simple précaution.

    Une fois levé, il enfila le jeans à ses pieds et se dirigea vers la fenêtre avant d’ouvrir en grand les volets, laissant le jour illuminer la pièce. L’odeur du café chaud vint titiller ses narines, un sourire en coin, il vint à la rencontre de la sublime créature qui venait tout juste d’entrer. Finalement c’est l’odeur de ses cheveux qu’il préféra à celui de l’arôme de ce stimuli naturel, après un doux baiser à sa chère et tendre, il récupéra l’une des tasses et la bu avec gourmandise, déshabillant du regard le corps parfait de Billie caché sous la soie de sa nuisette. C’est avec cette tendre habitude qu’ils discutèrent simplement à quelques mètres l’un de l’autre, se servant des « bien dormi? », « c’est une belle journée ! » ou encore « très bon café » comme tous les matins, comme si cette conversation apportait un peu de banalité dans leur vie si mouvementé et hors norme.

    - T’en penses quoi?….Billie? Ace leva les yeux vers sa complice de toujours qui venait de lui faire répéter une seconde fois sa question. Puisqu’aucune réponse ne vint, le beau brun posa sa tasse sur la table de chevet, s’approcha et vint saisir la taille de sa future femme avant de déposer un léger baiser dans son cou.

    - Ne me dis pas que c’est-ce bibelot qui me vole la vedette ! Lui dit-il alors en prenant l’air grognon. Billie Baxter, dis moi à quoi tu penses ! Cette dernière phrase était particulièrement ironique puisqu’il pouvait à tout moment sonder l’esprit de la belle jeune femme, chose qu’il s’était toujours interdite de faire depuis des années et puis de toutes manières, il n’en avait jamais éprouvé le besoin.

    Humant les cheveux de sa bien aimée, Ace savait pertinemment qu’elle n’était pas à son aise depuis leur arrivée, Saint Pétersbourg avait une signification pour Billie, elle lui parlait parfois « d’ironie du sort » mais jamais elle ne lui avait véritablement expliqué les raisons de ce malaise, son histoire portait des cicatrices que même un chirurgien plastique de renom n’aurait pas su effacer, c’était un peu pareil pour Ace, comment parler de son enfance, il fallait l’avoir vécue pour comprendre cette colère envers ses géniteurs.

    - Je peux la jeter si tu veux ! Dit-il alors en jetant un regard noir à la petite danseuse de verre. Je peux la faire disparaitre de ta vue en un claquement de doigt !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

©️Little- surfeuse

Un de ces quatre nous tomberont ensemble...
Moi je m'en fous, c'est pour Billie que je tremble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 40

WHO AM I ?
Rang: Humaine. Juste humaine...
Pouvoir(s):
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Shine • Ace   Dim 6 Juin - 19:57

« Billie Baxter, dis-moi à quoi tu penses ! ». Cette phrase la fit sourire indubitablement, et ce, pour deux raisons. La première était qu’elle l’aimait précisément pour le respect qu’il avait pour elle. Elle le savait capable de lire dans ses pensées, même s’il l’avait entraînée à fermer son esprit, en sa présence c’était une chose qu’elle ne faisait jamais, tant elle avait confiance. La seconde, c’était tout simplement à l’évocation de son nom de famille. « Baxter », n’avait plus lieu d’être depuis longtemps. Ils s’étaient fiancés à Las Vegas, mais depuis aucun projet de mariage n’avait pu aboutir. La faute à leur vie de cavale, et à cet agent de l’Amnistia, qui avait tout fait capoter. Il savait qu’elle le voulait, elle ne s’en était jamais cachée, et n’avait pas honte de le lui répéter. Elle n’avait rien de la parfaite femme au foyer, épouse soumise et pondeuse que l’on voyait un peu partout et ce malgré l’évolution du statut de la femme dans les pays d’occident, pourtant le mariage lui faisait envie, et quelquefois, une vie plus tranquille, aussi. Paradoxalement, elle avait peut-être trouvé dans cette ville qui ranimait chez elle tant de douloureux souvenirs un semblant de vie paisible, dans laquelle elle serait simple épouse et mère en quelque sorte, tout du moins grande sœur attentive et protectrice. Rapport au jeune étudiant qu’elle et Ace avait récupéré à Los Angeles, qui les avait aussi suivi jusqu’ici. Billie, quoiqu’elle en dise et qu’elle n’en montre, s’était prise d’affection pour lui et il était vrai qu’à tous les trois, ils complétaient quelquefois le tableau de la petite famille parfaite.

-Baxter… répéta-t-elle en grimaçant, avant de se tourner vers son homme et de l’embrasser tendrement.

Ce nom ne signifiait plus rien pour elle, c’était le sien qu’elle voulait porter, et ce depuis longtemps déjà. Une façon pour elle peut-être de rappeler à son fiancé que la date du mariage n’avait toujours pas été avancée. Oh, elle ne voulait aucune cérémonie, rien de tape à l’œil, pas même des vœux, juste un contrat, du blanc signé et un W-A-D-E sur tous ses -vrais- papiers. Officialiser les choses avait toujours été important pour elle, sans doute des restes de sa stricte éducation.

Lentement, dos à lui, la longue et fine silhouette de la jeune femme s’étira et son bras droit vint doucement se poser contre le cou de son homme, qu’elle caressa amoureusement avant de pencher la tête et de laisser ainsi champ libre à tous ses baisers. Silencieuse, elle contemplait toujours la statuette d’argile et, d’un mouvement alerte, saisit le bras de son compagnon.

-Non, murmura-t-elle avec détermination. Elle est très bien ici.

Souvenir douloureux, souvenir tout de même. Cela lui faisait mal, mais au fond, elle ne voulait pas oublier. C’était son histoire. Elle ne renierait jamais ce qu’elle avait été. Encore une part d’elle-même soigneusement élaborée par ses parents. Peu importait. Elle était forte, du moins cherchait-elle à se le prouver. Au fond d’elle, elle savait bien que c’était faux, qu’elle avait ses faiblesses mais l’essentiel était pour elle d’en être consciente. Cette statuette n’était qu’un symbole, mais elle représentait effectivement l’une de ses faiblesses. Elle devait la garder sous l’œil pour ne jamais oublier.

-Jette donc tout ce que tu veux… mais pas ça. Et cette maison est parfaite, je te l’ai déjà dit une bonne dizaine de fois.


A ces mots, elle se retourna, et se lova tout contre lui, titillant sa bouche du bout des lèvres, alors que ses mains gelées cherchaient la chaleur de l’homme contre son torse bombé. Elle voulait jouer, passer à autre chose pour échapper aux explications peut-être, mais en dépit de son large sourire, Ace n’avait pas oublié sa deuxième question, et soupirant, la jeune femme se décida finalement à reprendre son sérieux. Elle chercha une réponse convenable, consciente que celle qu’elle allait lui donner induirait forcément d’autres questions, et ainsi de suite. Elle avait toujours plus ou moins réussi à passer à travers les mailles du filet. Maintenant qu’ils vivaient ici et que son cœur, son passé étaient à vif, elle savait qu’elle ne pourrait plus reculer éternellement. Elle finirait bien par tout lui dire, et passer outre. Qu’était-ce au fond ? 3 fois rien ! Voilà bien longtemps qu’elle aurait dû tout lui raconter.

-J’aurais dû voir cette ville il y a de ça… près de 15 ans,
lança-t-elle sereinement en se pinçant les lèvres. Mon accident, tu te souviens... Le destin en a décidé autrement…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Vous avez lu l'histoire de Bonnie and Clyde ?
Comment ils ont vécu, comment ils sont morts ?
Ca vous a plu, vous en demandez encore ?!
Eh bien écoutez l'histoire de Billie & Ace...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shine • Ace   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shine • Ace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
••• ST PETERSBOURG | Les alentours •••
 :: 
Les Villages
 :: 
Habitations
 :: 
Demeure Wade
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit