AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Notice • Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin

avatar

Messages : 297
Age : 34
Localisation : Jamais loin !

WHO AM I ?
Rang: Sorcière Novice de l'Amnistia
Pouvoir(s): Médium, télépathe, télékinésiste.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Notice • Les Vampires   Dim 9 Mai - 23:13

Les Vampires


« On va boire un COU ? »




Spoiler:
 



« Dis mamie, ils viennent d’où les vampires ? »


Personne ne le sait vraiment, mais on raconte qu’ils sont issus de l’ingéniosité d’un esprit. Ce dernier, ayant pris possession d’un corps humain en prenant des forces grâce au sang des autres, aurait engendré ainsi le Premier Vampire. Une femme, murmure-t-on… Elle serait donc à l’origine de TOUS les buveurs de sang arpentant la terre, le don obscur ayant pour origine sa propre personne. Mais peu importe. Nul ne sait si la Mère des vampires est encore de ce monde, et personne n’a jamais pu prouver l’avoir rencontrée. On peut toutefois considérer que tous les vampires sont frères et sœurs de sang.
A propos de sang, je suis persuadé que vous mourrez d’envie de savoir de quelle manière se transmet le don Vampirique. Eh bien à priori, rien de plus simple : il suffit qu’un être humain soit vidé de son sang et qu’il reçoive en retour le sang d’un Vampire avant la mort de son corps pour que s’opère la transformation. Cette dernière dure environs trois jours, trois jours d’atroces souffrances pendant lesquels l’individu concerné doit être gardé à l’abri de toute lumière en attendant de voir mourir son corps humain, ce dernier laissant progressivement place à une enveloppe vampirique. Ces trois jours passés, le nouveau tout jeune vampire, désigné comme le « Novice » de son « Créateur », « Sire » ou encore « Maître » aura terriblement faim, et se jettera à coup sûr sur la première friandise venue. A savoir, un humain… Un jeune Vampire a vite fait de devenir incontrôlable, c’est pourquoi les buveurs de sang sont priés d’éduquer un minimum leurs novices et de leur apprendre tout ce qu’il y a savoir sur le monde de la nuit avant de s’en séparer. Si cette règle plus ou moins implicite n’est pas respectée, le Vampire « coupable » se verra jugé et condamné en vigueur par l’Assemblée.



« Et on les reconnaît comment ? »


Il sont, pour la plus part, d’une beauté époustouflante. Leur nature vampirique leur confère un charisme hors du commun, et tu seras forcément subjugué par la présence de l’un d’eux. Une sorte d’aura magique les habite et fait d’eux une espèce emplie de grâce et de souplesse, qui passe rarement inaperçue. Qui ne se retourne pas au passage d’une belle personne ?
Un vampire a la peau pâle, un teint diaphane des plus surprenants. Leurs crocs acérés sont également d’une blancheur parfaite et assez semblables à nos dents humaines, si l’on exclu leurs canines particulièrement pointues. Les vampires sont immortels et par conséquent ne vieillissent pas. Ils demeurent figés dans leur corps humain au moment de leur transformation. Leurs ongles sont durs et particulièrement brillants et leurs cheveux tout aussi magnifiques ne seront jamais plus longs qu’ils ne l’étaient au moment de leur transformation… En effet, un vampire barbu ou à la longue chevelure pourra se raser tant qu’il lui plaira ! Il conservera sa nouvelle tête le temps d’une nuit et durant son sommeil de la journée suivante, le tout aura repoussé ! Si certains d’entre eux se plaignent de ce mode de fonctionnement, la plupart a trouvé une manière d’y remédier, en reprenant le rasoir chaque soir ou en teintant leurs cheveux. Certains sont même friands de rajouts… !
Enfin, un vampire craint la lumière du soleil, par conséquent, ils ne sortent et ne se baladent parmi nous que la nuit, dormant de jour dans des cercueils ou bien sous terre. Ils ne mangent pas plus qu’ils ne boivent, leur organisme ne tolérant pas la nourriture ou les boissons humaines. Oh, cela ne les tuera pas de manger un morceau, mais la « digestion » sera ma foi plutôt désagréable… à ce qu’on dit, le liquide passerait mieux ! Et en particulier… le sang ! Oui, ce n’est pas un secret, les vampires boivent du sang humain pour se sustenter. Ils peuvent aussi se nourrir de sang animal, bien que cela leur apporte juste de quoi se maintenir « en vie », si j’ose dire… Les vampires aujourd’hui se procurent pour certains des poches de sang détournées des hôpitaux, et d’autres encore prélèvent directement le nectar à sa source. Il existe des humains habitués et prêts à se donner régulièrement aux vampires. A ce qu’on dit, le moment de la morsure ne serait pas douloureux mais au contraire délectable, presque… orgasmique… Un buveur de sang ne doit jamais vider un être de son sang jusqu’à la mort, auquel cas cette même mort qu’il aspirera l’entraînera avec lui. Beaucoup de novices meurent ainsi bêtement, car incapables de se contrôler et de s’arrêter de boire avant la « fin »…
Leur cœur ne bat plus et ils n’ont guère besoin de respirer, bien qu’ils soient capables d’en donner la parfaite illusion. Enfin, on raconte que bien que dans l’impossibilité de transmettre la vie, les vampires sont d’excellents partenaires dans le domaine de la reproduction…



« Est-ce qu’ils ont des pouvoirs magiques, des capacités fantastiques ? »


Puisque techniquement mort, un immortel est invulnérable à toute forme de maladie, même les plus dangereuses pour nous, humains. Ils ne vieillissent physiquement pas et sont particulièrement résistants. Une simple coupure ne les arrêtera pas, ils se régénèrent bien trop rapidement et de la plus efficace des façons. Dotés d’une vélocité et d’une force sans pareil, assurément, nous humains n’avons que peu de chances de nous en sortir face à des êtres aussi puissants. Le sang de vampire possède, dit-on, des capacités de guérison surprenantes. Personne n’a vérifié, car vous pensez bien que les immortels ne crient pas ce genre de détails sur tous les toits, mais à ce qu’il paraît, un humain blessé ou en mauvaise santé qui recevrait du sang vampirique serait guéri en moins de deux. Sans doute est-ce ainsi que les vampires cachent les traces des morsures qu’ils infligent à leurs victimes…
Les vampires ont également des capacités cognitives extrêmement développées et une mémoire fantastique. Ils sont capables de se rappeler d’un nombre incalculable de détails avec une impressionnante précision, lisent à toute vitesse, apprennent de nouvelles langues avec une facilité déconcertante, de même qu’ils sont capables d’apprendre à jouer d’un instrument en l’espace de quelques jours !
Il faut savoir que la puissance d’un vampire augmente avec l’âge. De même que les dons qu’ils développent progressivement. En général, un très jeune vampire ne possède aucun don particulier. Ce n’est qu’avec le temps et suivant son entraînement qu’il parviendra à utiliser son don de télépathie et par son intermédiaire, d’hypnose. En général, au cours de sa première décennie d’existence vampirique, un individu est capable d’entrer dans les pensées d’autrui et d’y lire comme dans un livre ouvert. Il peut ainsi communiquer avec presque n’importe qui et lui intimer n’importe quel ordre par la pensée seulement… Cela ne fonctionne pas avec les individus qui ont appris à fermer, bloquer leur esprit, mais c’est en général toujours efficace avec les plus naïfs, qui ne sont même pas conscients de l’intrusion qu’ils subissent et agissent en pensant qu’ils ont pris une décision de leur propre chef. Il faut cependant savoir une chose à propos de la transmission de pensée : un maître et son novice sont tout simplement incapables de communiquer de la sorte. Personne ne sait pourquoi, mais c’est ainsi.
A l’âge de 200 ans environ, les vampires développent en général un don de télékinésie. Ils ne pourront jamais soulever de très lourdes charges à la seule force de leur pensée, mais en vieillissant, ce pouvoir comme tous les autres se renforce, et quelques vampires très puissants sont capables de soulever leur corps et de léviter. A 1000 ans enfin, un peu avant ou un peu plus tard, cela dépend des individus, la plupart des buveurs de sang reçoit le don de pyrokinésie. Très pratique pour finir ses ennemis façon barbecue…
Il est important toutefois de noter que ces dons sont les seuls possibles pour un vampire. Même un sorcier transformé perdra ses dons initiaux pour se voir en acquérir de nouveaux. La puissance d’un vampire et celle de ses dons augmente avec l’âge et fonction du sang qu’il reçoit : le novice d’un vampire très âgé et très puissant sera d’entrée bien plus fort qu’un novice de vampire plus jeune. Les immortels peuvent gagner en force en buvant le sang d’un plus puissant qu’eux (très souvent un vampire plus âgé). Mais les doyens connaissent ces propriétés et ne se laissent que rarement faire. Rares sont les vampires qui laissent un autre prendre leur sang pour augmenter sa puissance. Une trahison est si vite arrivée…



« Mais ils s’organisent comment entre eux ? »


Les vampires ne sont pas pour la plupart de grands demandeurs d’ordre. Il n’y a entre eux aucune hiérarchie particulière. En général, les plus jeunes doivent le respect aux plus âgés, et les différends se règlent par la force. Les plus puissants ont donc le dessus sur tous les autres, rien d’étonnant. Enfin, si les vampires sont généralement de parfaits je-m’en-foutistes, on en trouve cependant à l’Assemblée et à l’Amnistia, dont de très puissants, ce qui signifie que tous ne sont pas sans morale et que certains aspirent à la paix et à la protection des humains. Si, si, ça existe…



« Comment on fait si on tombe sur des méchants ? »


L’ail, le pieu, le miroir… tout cela ne vous servira malheureusement à rien ! Un vampire se reflète à merveille dans une glace, l’ail ne le fait guère fuir, quant au pieu… eh bien cela le mettra vraiment en colère et dans ce cas, mieux vaudra prendre vos jambes à votre cou… ! L’argent ? Les vampires adorent porter autour de leur cou de longues chaînes en argent, c’est très esthétique ! Moui, enfin, disons que si vous comptiez vous débarrasser de l’un d’entre eux avec un simple collier, c’est raté. Un vampire est totalement insensible à ce métal. Le seul moyen véritable de réduire à néant un vampire est de le démembrer, le décapiter puis de le brûler. Sans oublier de disperser les cendres, sans quoi un puissant vampire pourra encore trouver le moyen de reprendre forme ! Vous ne rêvez pas, les immortels portent bien leur nom, ils sont des plus résistants ! Les buveurs de sang craignant la lumière du soleil, vous pouvez aussi exposer leurs cercueils à la lumière du jour si vous y parvenez, mais c’est bien risqué, car même si, de jour, les immortels sont pris d’un sommeil de plomb, ils sont tout à fait aptes à se réveiller et à se défendre !
Quant à cette vieille légende qui dit qu’un immortel ne peut pénétrer la demeure d’un humain sans y avoir été invité… balivernes ! Un vampire peut très bien entrer chez vous comme dans un moulin. Prenez-garde…


icons 1 & 2 by Sex_pot, icon 3 by fruity_taste

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://russian-silence.vampire-legend.com
 

Notice • Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
" Bienvenue dans ma demeure. Vous êtes mes invités... "
 :: 
Notices
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit