AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love Game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Baile con diabla
avatar

Messages : 73

WHO AM I ?
Rang: On va boire un Cou?
Pouvoir(s): Télépathie, Télékinésie.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Love Game   Mer 14 Juil - 20:24

&&
By Mymz & ♥Wilde


Love Game - Lady Gaga

La nuit tombait sur St-Pétersbourg et les ombres dansaient leur chorégraphie inquiétante dans les ruelles de la ville. Mais j'étais bien loin de ces lieux de bas étage et séjournait tranquillement dans ma grande villa luxueuse, en plein coeur d'un des quartiers résidentiels les plus huppés de la ville. Ce qui impliquait un voisinage très -trop parfois- proche avec Azraël Ablach, entre autres nuisances. Mais je n'allais pas m'en plaindre, surtout pas ce soir. C'était lundi, donc mon jour de congé officiel dans ma semaine bien remplie. Le Bloody Mary était traditionnellement fermé et cela me laissait du temps libre à foison. Une nuit par semaine pour soi et tout ce dont on a envie, cela suffit largement pour une femme aussi occupée que moi. Enfin, tout cela pour dire que la soirée s'annonçait très bien pour moi.

Je ne suis guère d'un naturel retiré, bien qu'il m'arrive de passer mes soirées de libre en solitaire, devant un quelconque DVD que j'ai pu me procurer. Le home cinema est une belle invention et je dois avouer qu'à travers le XX ème siècle je suis devenue de plus en plus friande de films, de tout horizons d'ailleurs. On ne m'enlèvera pas de la tête que Le Journal de Bidget Jones est un film délicieux et amusant, malgré les piètres performances d'acteur de Hugh Grant. Mais là n'est certainement pas la question, n'est-ce pas.

Pour en revenir au fait, j'ai ce soir invité en ma demeure le Bêta de la meute de St-Pétersbourg, titre légèrement pompeux pour la personne de Ullian Dimitriov, mais cela lui donne un minimum de prestige comme ça. Non pas que je ne l'apprécie, c'est un animal chaleureux et même inventif -ce qui encore une fois n'est pas le propos- mais il ne brille pas spécialement par sa prestance et son charisme. C'est un bras armé, la force de la meute derrière la stratégie de la Têtra et le calme imperturbable de l'Alpha. Un trio gagnant, bien que je n'admettrai jamais publiquement que cette insupportable garce de Vikita puisse avoir un rôle un tant soit peu utile. Elle n'est pour moi que nuisance et bruit inutile. D'où un nouvel intérêt chez Ullian.

Voyez-vous, c'est un homme agréable, dragueur et sympathique, doué au lit et autres petites qualités que j'apprécie chez le genre canin. Je l'aurais accepté comme ami et amant quoiqu'il en soit, car j'apprécie sa compagnie simple et sans chichis. Mais il présente un bonus de taille... Il est plus ou moins l'homme de ma chère ennemie. L'idée de le tirer de ses bras pour l'attirer entre mes draps m'amuse plus que je ne saurais le dire et rien que l'idée de sa rage quand il rentre à la demeure Dimitriov en "puant le cadavre", je jubile. Alors je prends du bon temps avec Ullian et je met cette saleté de chienne hors d'elle. Trouvez-moi donc une combinaison plus réussie.

Enfin pour le moment, j'attends mon ami, étendue dans mon sofa en cuir blanc, un verre de ce qui semble être du vin. Oui, oui, c'est très cliché du vampire le verre de sang, le canapé en cuir et l'écran plasma diffusant un défilé de mode sur une chaîne du câble. Mais bon, il faut savourer ce genre de petites choses et apprendre que les stéréotypes ont une raison d'être. Je me délecte tranquillement, regardant avec approbation ou doute la nouvelle collection automne-hiver qui m'est présentée par une bande de jeunes filles encore juvéniles et démesurément minces. Les diktats de la mode passeront, d'autant que celle-ci est assez dangereuse pour les demoiselles influençables et les femmes au bord de la crise de nerfs.

C'est alors que l'on frappe quelques coups à ma porte. Je souris, pose mon verre sur la table basse puis ouvre d'un petit geste de la main. La télékinésie est un don drôlement pratique, surtout quand on est un vampire et que l'on ne doit pas respecter toutes les règles assommantes des sorcières sur l'utilisation de la magie. Nous ne l'utilisons pas, nous sommes la magie. Nous défions la mort et les lois naturelles de la physique, nous sommes surnaturels et nous pouvons ouvrir la porte sans bouger du canapé. Je ne bouge pas d'un cil, adoptant l'immobilité d'une statue que ma race affecte comme personne. Ne pas respirer aide beaucoup à rester immobile... La porte claque et les pas du loup approche doucement. Le jeu va bientôt commencer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    What good is sitting alone in your room?
    Come hear the music play !
    Life is a Cabaret, old chum,
    Come to the Cabaret !



Double compte de Léandra E. Wilson
Gifs (c) Rider on the Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 5

MessageSujet: Re: Love Game   Mer 21 Juil - 19:49

    j'adore me promener la nuit dans les rues de Saint Petersbourg, surtout quand le fond de l'air est frais et que le temps tourne à l'orage. Je ne crains ni le froid ni la pluie, mais quand la tempête menace, il plane dans l'air comme une sorte d'électricité, on est rarement calme pendant un orage, soit on en frémit d'effroi, soit on est comme captivé par la foudre et les éclairs.

    C'est mon cas! Quand les éléments menacent de se déchainer, je suis souvent comme pris de frénésie, mon côté animal et bestial ressurgit d'un seul coup. Je ne peux pas être tranquille dans une atmosphère pareille. J'avais passé ma journée de dehors, à parcourir les bois et les forêts. Chassant, restant sous ma forme lupine, bien plus à l'aise ainsi pour me comporter comme je le souhaitais réellement.

    Pourtant je faisais en sorte de garder une grande partie de mes forces...la meilleure partie en fait, car ce soir, j'avais des choses à faire qui mobiliserait toute mon attention et mon endurance. J'allais passer voir Maria, cette chère Maria que je n'ai pas vu depuis longtemps d'ailleurs, mais il est facile de comprendre pourquoi nous ne nous voyions plus aussi souvent depuis quelques temps.

    La raison en est simple, elle et Viki ne sont pas en très bon terme. En fait elles se détestent cordialement. Pourquoi? Parce que je trompe l'une avec l'autre. Oh non mais ça rien à voir...Viki sait que j'ai certains besoin et ne m'a jamais fait aucun reproche là dessus à vrai dire. Après tout nous ne sommes pas mariés.

    Non le problème vient d'abord du fait que Maria soit une vampire et qu'elle les déteste; et ensuite, je ne peux pas nier qu'une certaine rivalité la pousse à haïr encore plus la tenancière du Bloody Mary. Mais bon, moi les querelles de bonnes femmes, je fais comme je l'ai toujours fait: je m'en balance.

    Le principal c'est que je ne sois pas directement mélé à tout ça, et donc je me mets justement en route pour la rejoindre. Et j'en suis enchanté car une chose est sûre, c'est qu'avec elle on ne s'ennuie jamais. La pluie se met enfin à tomber, faisant fumer le bitume sous mes pieds nus. Et dire qu'à cette heure, certains devaient certainement se préoccuper de politique comme Vik ou même de faire régner l'ordre au sein d'une meute comme mon frère.

    Beta...une place qui me va comme un gant finalement. Je laisse le pouvoir et la stratégie à mon frère et à la tetra. Moi je m'occupe de moi avant toute chose, tant qu'on ne fait pas appel à mes services, je ne me mèle de rien. J'arrive devant la porte de la belle Espagnole, et je frappe...une seconde après, la dite porte s'ouvre alors que personne ne se tient derrière. Les pouvoirs de ses créatures à sang froid se révèle souvent fort utile, même pour les actes les plus futiles.

    Je m'approche d'elle, étendue tranquillement sur le canapé, un verre à la main. Elle dégage toute cette assurance et cette féminité mélée qui me fait à chaque fois tant d'effet, elle est le genre de femme pour laquelle beaucoup d'homme se damnerait. Je n'en fais pas parti, mais je sais apprécier ses qualités à sa juste valeur. Sans un mot, je viens m'installer près d'elle, et lui adresse un langoureux baiser dans le cou en guise de bonsoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Love Game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
••• ST PETERSBOURG | L'étendue •••
 :: 
Quartiers Résidentiels
 :: 
Villa de Maria L. Rodriguez
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit