AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 This is how Magic works...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Psychedelicious witch
avatar

Messages : 172
Age : 36
Localisation : Sur mes pieds. Les deux.

WHO AM I ?
Rang: Sorcière de l'Assemblée
Pouvoir(s): Medium, Télépathe, Don de guérison
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: This is how Magic works...   Dim 27 Juin - 14:16

&&
Pics by Vera & Lonely Angel
Music: Symphonie Fantastique - Hector Berlioz



    L'après-midi touche nettement à sa fin et les ombres grimaçantes de la nuit se dessine sur les grands bâtiments de pierre de la ville. Je suis dans l'arrière-boutique de Peace Train, comme souvent lorsque je ne travaille pas et j'installe un petit coin de la salle pour recevoir la jeune mademoiselle Sriparovitch. Je débarrasse une petite table ronde du bazar qui y régnait et la pose entre deux petits fauteuils d'un violet très sombre. Je prépare également un peu de thé, après tout je pense que nous risquons d'en avoir pour un moment et j'aimerai que ma jeune amie se sente tout à fait à l'aise, malgré les boîtes, les bocaux et les étagères pleines de choses inconnues qui vont l'entourer.

    Je ne connais pas du tout la jeune personne qu'Alekseï m'envoie, mais je suis relativement confiante, bien qu'un peu nerveuse évidemment. Il faut dire que c'est une expérience nouvelle, non seulement pour moi mais aussi pour la petite louve. La pauvre a de nombreux changements à gérer et ce ne doit pas être facile. Nous prendrons le temps de discuter et de mettre les choses bien à plat avant de commencer quoique ce soit. Je crains que la leçon de ce soir ne soit pas des plus palpitantes et qu'elle reste très théorique, mais après tout il faut bien commencer quelque part.

    Je verse le thé dans deux grandes tasses en repensant à ce que Alekseï m'a expliqué au sujet de Zenhya. Elle était gravement malade, une tumeur au cerveau, absolument incurable et son dernier recours a été la transformation en louve-garou. Elle a fait un choix très courageux, bien qu'entre la mort et la différence on puisse penser que le choix est vite fait. Mais avoir pris le parti de s'aventurer dans cette expérience inconnue et même un peu dangereuse est révélateur de la personnalité de cette jeune femme. Elle est forte, battante. Son pouvoir le prouve également. Car non seulement a-t-elle vu sa condition changer, elle a également développé des dons comme c'est courant chez les loups. La jeune fille a donc un don de pyrokinésie, art de manipulation du feu puissant et dangereux.

    Et c'est moi qui suis chargée par l'Alpha de prendre en main sa formation magique. C'est un défi à relever et pas des moindres. Mais je pense que je peux y arriver, après tout ce n'est pas comme si j'avais une formation complète de sorcière à lui prodiguer. Mon devoir est simplement de la guider dans ce monde nouveau et surprenant, de maîtriser l'énergie magique afin de contrôle son don. Ce sera long, mais il suffit de bonne volonté et de travail pour y parvenir. Je ne doute pas de Zenhya, elle m'a l'air tout à fait disposée à apprendre d'après ce qu'on m'a dit à son sujet.

    La clochette de l'entrée tinte doucement et j'entends la voix de ma mère qui accueille la louve avec chaleur. Je me montre dans le cadre de la porte et souris à la jeune fille qui se voit libérée de la présence aimable mais parfois envahissante de ma chère maman, qui essaye déjà de s'affairer pour nous aider. Je fais mine de lever les yeux au ciel et adresse un sourire entre l'amusement et les excuses à Zenhya. Il ne faut pas en vouloir à ma mère, elle a tendance à prendre tout le monde pour ses propres enfants et à vouloir aimer et aider à tout va. Mon père fait alors son apparition et intervient habilement:
    - Elvira ma chérie, veux-tu bien venir? J'ai besoin de toi pour conseiller un client... Et puis laisse donc ces demoiselles tranquilles, ce sont de grandes filles.

    J'adresse un remerciement muet à notre sauveur et prends doucement Zenhya par le bras, la guidant vers le petit espace que j'ai aménagé dans le fond de l'arrière-boutique. Je lui fais signe de s'installer et de boire son thé, avant de faire de même en face et de dire:
    - Je suis désolée, ma mère a parfois tendance à vouloir trop bien faire.

    Je lui laisse le temps de s'acclimater à ce nouvel environnement, bois un peu de thé avant d'entamer sérieusement la discussion:
    - Bien, comme tu le sais je suis Léandra Wilson. Je suis une sorcière, je travaille à l'Assemblée et Alekseï m'a demandé de t'aider pour tout ce qui concerne la magie, c'est à dire surtout ton don de pyrokinésie. Si tu veux bien, j'aimerai en savoir un peu plus sur toi...

    Elle approuve tacitement et je me permets donc de continuer sur ma lancée:
    - Alors, est-ce que tu sais s'il y a des sorciers dans ta famille, que ce soit à n'importe quel niveau? Si oui, cela pourrait influencer ton don, le rendre plus puissant par exemple ou rendre ton apprentissage plus facile.

    J'espère ne pas lui paraître trop rébarbative, mais il faut bien commencer quelque part et l'apprentissage de la magie demande une certaine patience... Mais elle m'a l'air attentive et surtout intéressée. C'est essentiel, car il est bien connu qu'on ne peut rien apprendre à qui ne veut pas écouter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Can't fight the moonlight
avatar

Messages : 106

WHO AM I ?
Rang: Jeune louve un tantinet incontrôlable
Pouvoir(s): télépathie, pyrokinésie
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: This is how Magic works...   Dim 27 Juin - 23:46

Recherches... Dissertations... Révisions... Montagnes de livres et de notes gribouillées sur des feuilles volantes... Tel est le lot de n'importe quel étudiant un tant soit peu studieux! Et comme toute bonne étudiante qui se respecte c'est le nez plongé dans mes bouquins d'histoire de l'art, et sur le net que j'ai passé mon après midi entier pour faire des recherches sur ce bon vieux Kandinsky. La routine quoi! Et j'aurais pu y passer encore des heures entières si un sms de Vladimir ne m'avait pas tiré de mes révisions pour me rappeler que je devais me rendre au Peace Train dans une heure pour ma première leçon de "magie" avec la fameuse Léandra dont j'avais entendu parler maintes et maintes fois.

C'est elle qui avait été désigné par l'Alpha pour m'aider à maîtriser mon "don". Personnellement mettre le feu au rideaux à chaque fois que je suis un tantinet contrarié, j'ai tendance à appeler ça un dommage collatéral de bien mauvais goût suite à ma nouvelle condition. Comme si devoir maîtriser des instincts bestial qui m'était jusqu'alors inconnu - et qui soit dit en passant le sont pour le commun des mortels - n'était pas suffisant je me voit aussi gâter par cette farceuse de Mère Nature qui à trouvé comique de m'octroyer le pouvoir de pyrokinésie. Certes ça sera bien pratique pour allumer une cigarette quand je saurais maîtriser tout ça, encore faudrait il que je fume... Une occasion de s'y mettre! La bonne blague!

Toujours est il que je n'ai jamais été aussi perturbée. Ou frustrée au choix. Non les deux en fait! Vous n'imaginez pas à quel point il est dur de devoir maîtriser chacune de ses émotions que ce soit une joie extrême ou une sourde colère au risque de provoquer un incendie, et pire encore de dévoiler au monde entier que vous êtes une sorte de monstre capable d'allumer une allumette... Et bien justement sans allumette! Et de par ce fait d'exposer au monde entier l'existence des CESS. Ce qui d'une certaine manière serait bien pire que de mettre le feu à mon appartement ou à l'université ou encore à l'épicerie du coin. On en vient donc à la frustration. Celle de ne pas pouvoir sauter de joie car votre semestre a été une incontestable réussite. Celle de réprimer cette envie d'envoyer balader cette gourdasse qui vient de prendre le dernier jean en taille 38, celui qui vous fait un petit cul à se damner, j'en passe et des meilleurs.

Alors oui, quand je reçoit ce texto de Vlad, je me hâte de ranger tout mon fatras, de faire un saut dans la salle de bain et d'attraper mon sac. Direction la boutique la plus ésotérique de Saint-Pétersbourg pour mon tout premier cours extra-scolaire, mais peut être bien l'un des plus primordial. Le MP3 vissé sur les oreilles et un bon bouquin suffisent à faire passer le trajet du Campus au Centre Ville a une vitesse fulgurante. Et à peine ai-je pénétré dans la boutique qu'une femme d'un certain âge - permettez moi l'expression légèrement douteuse vu que je suis un loup garou désormais - me saute sur le poil. Loin de m'offusquer, bien au contraire, je lui sourit poliment et la salue avec autant de chaleur qu'elle vient de le faire, puis croise le regard d'un jolie blonde, qui sans aucun doute n'est autre que cette chère demoiselle Wilson. J'adresse un sourire à mon professeur particulier tandis qu'elle m'emmène dans l'arrière boutique. L'odeur du thé chaud me titille les narines et je hume la plaisante odeur avec délice.

Un des avantages de la lycanthropie est que les sens sont décuplés. L'ouïe, le toucher, le goût, la vue, l'odorat... C'est comme si on redécouvrait le monde autour de nous, avec plus de finesse. Comme si un millions de détails étaient soudainement apparus alors qu'en fait ils ont toujours été là, mais que nous étions tous trop aveugle pour les voir, les toucher, les goûter, les entendre ou encore les sentir. C'est tout simplement magique.

    Comme toutes les mères. dis alors en riant tout en prenant place.


Je bois une gorgée de thé tandis qu'elle prend place à son tour. Et c'est sans conteste l'un des meilleurs que j'ai eu l'occasion de boire, il faudra que je lui demande comment elle le prépare, car le mieux ressemble plus à de la pisse d'âne qu'à des feuilles infusées dans de l'eau chaude! Et tout en dégustant le breuvage sombre où flottent quelques morceaux de feuilles je l'écoute avec la plus grande attention, en bonne élève studieuse que je suis.

    Et bien dans la famille de ma mère, ils sont tous sorciers sans exception. Mes grands parents, mes oncles et tantes, tous! Même mes cousins il me semblent. Mon père est tout ce qu'il y a de plus normal et sa famille aussi, du moins à ma connaissance. Et je l'étais aussi, enfin jusque là je souris de toutes mes dents et j'ajoute. Mon frère aîné à hérité du don de ma mère, mais pas ma petite sœur. Mais d'après maman personne n'avait encore développé le pouvoir de pyrokinésie.


Je triture la petite cuillère et remue sans cesse le thé dans ma tasse l'air un peu absent. J'ai grandi dans une famille de sorciers du moins en partie sorcière, et pour moi leur pouvoirs se cantonnait à ce que j'en avait vu, à savoir la télépathie et la télékinésie, voir pour certains des prémonitions très vague. Aussi la première fois que mon pouvoirs s'est manifestait c'est de la peur que j'ai ressenti. La peur d'être un monstre incontrôlable, heureusement que Vlad a accouru à la maison pour m'aider à me calmer.

    Est ce que tu crois que c'est la lycanthropie qui a réveillé quelque chose qui était déjà en moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psychedelicious witch
avatar

Messages : 172
Age : 36
Localisation : Sur mes pieds. Les deux.

WHO AM I ?
Rang: Sorcière de l'Assemblée
Pouvoir(s): Medium, Télépathe, Don de guérison
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: This is how Magic works...   Lun 28 Juin - 22:13

    Zenhya se montre attentive et sérieuse. Elle écoute, les yeux alertes et les oreilles bien à l'écoute. Elle désire clairement comprendre, analyser. Savoir. C'est une chose que j'apprécie, la curiosité, la volonté. De cette charmante brune émanent toutes ces choses, une certaine force encore brute, un peu sauvage mais sincère. Pure. Une véritable femme de caractère certainement. Elle a choisi la vie après tout, cet acte en indique déjà long sur sa personne. Combattante et déterminée. Probablement autant de qualités dont elle aura besoin pour maîtriser son puissant don. La pyrokinésie est une affaire sérieuse, mais je vais y venir dans un instant. D'abord j'écoute avec attention et prends mentalement note de cela. Sriparovitch... Ce nom de famille ne me parle guère, mais il est pourtant fort probable que je connaisse sa mère, peut-être également son frère aîné. Mais bon, nous sommes nombreux parmi la communauté de St-Pétersbourg et je connais surtout les gens sous leur nom sorcier, alors leur nom de famille...

    Mais c'est une bonne chose, elle connaît la magie, a baigné dedans je suppose. Et elle peut donc avoir l'appui de quelqu'un, car mes quelques leçons dispensées en fin de journée de ci, de là ne suffiront pas à construire le long processus d'apprentissage. Ce n'est pas simplement contrôler son pouvoir. C'est se dominer aussi, dominer une force de la nature qui nous est bien supérieure. Que l'on nous prête en quelque sorte, qui nous est offerte et dont devons faire usage avec sagacité. Mais peut-être que la jeune femme connaît déjà certaines bases des règles de la magie... Ce serait toujours cela de gagné. Mais je ne vais pas la bousculer de questions, ceci est son apprentissage, c'est à elle de les poser, à elle de me dire ce qu'elle veut savoir et ce que je peux faire pour l'aider. Et surtout, nous avons le temps. Tout d'abord rien ne presse, cette séance n'est qu'un préambule. Et ensuite elle est jeune, on ne peut pas encore lui demander de tout contrôle, très vite. Nous allons prendre notre temps et réussir ensemble.

    Elle m'interroge alors, comme je l'espérais. C'est très bien, je suis ravie de voir qu'elle me fait confiance pour me questionner. Enfin qu'elle a confiance en le choix d'Alekseï du moins. J'étudie sa question une seconde et répond d'une voix douce:
    - Et bien oui, c'est tout à fait probable. La magie n'est pas qu'une question de gêne comme tu as pu t'en rendre compte et parfois le don ne se transmet pas à toutes les générations. Mais la magie est là, tout autour de nous et elle existe d'une multitude de manières. C'est pourquoi on trouve parfois des sorcières égarées, dont la source magique remonte à des générations. Et la lycanthropie est une forme de magie, une énergie magique. Aussi il est tout à fait possible qu'elle ai insufflé le don en toi, comme il est possible qu'elle l'ai simplement éveillé.

    Je souris et avale quelques gorges de thé, le temps qu'elle comprenne bien que la magie a beau avoir des règles, on ne peut pas tout prévoir, tout expliquer. Certaines choses sont ce qu'elles sont et c'est tout, il n'y a pas lieu de vouloir chercher plus loin. On ne peut pas entièrement théoriser la magie, elle conserve forcément son mystère et c'est ce qui la rend aussi exceptionnelle. Elle ne serait plus magie si elle devenait science n'est-ce pas? Je laisse à Zenhya quelques instants pour assimiler mon explication, bien qu'elle ai l'air d'avoir l'esprit vif, avant de poursuivre:
    - Bien, parlons un peu de ton don justement. La pyrokinésie donc est la capacité à déplacer le feu par le biais de l'énergie et elle s'associe parfois à la pyrurgie, c'est à dire la création du feu. C'est un don puissant, qu'on retrouve plus chez les loup-garous que chez les sorciers et à plus forte raison chez les loup-garous aux gênes de sorciers, comme toi. Cela veut donc dire qu'il est plus difficile à maîtriser qu'un don de prémonition par exemple, ou plus exactement qu'il nécessite véritablement cette maîtrise. C'est quelque chose de dangereux, de fort... Saches par exemple que les vampires, des créatures à la puissance inouïe, ne développe pas ce talent avec d'atteindre le millénaire environ.

    Je ne dis pas cela pour l'effrayer, mais il est nécessaire qu'elle prenne la pleine mesure de ses capacités. Et du travail qu'elles impliquent. C'est pourquoi je continue, me montrant honnête et directe avec ma nouvelle protégée:
    - Cela va donc exiger de toi beaucoup de travail et une grande discipline. Etant donné les dégâts que peuvent causer une capacité telle que la tienne, il est important que tu la contrôle, d'une façon ou d'une autre. Pour cela, je te demanderai de me raconter la première fois que ton don s'est manifesté et comment il fonctionne, d'après toi, comment tu le ressens?

    La plupart du temps, les pouvoirs d'un sorcier, enfin d'une louve ici, sont reliés à ses émotions, son environnement et à divers facteurs. Mais chez les débutants, les émotions jouent généralement beaucoup. Reste à voir comment les choses se passent pour Zenhya et apprendre à maîtriser cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This is how Magic works...   

Revenir en haut Aller en bas
 

This is how Magic works...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
••• ST PETERSBOURG | Le Coeur •••
 :: 
Perspective Nevsky
 :: 
Peace Train
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit