AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Belle et le Râleur (Pv Nancy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Messages : 24

WHO AM I ?
Rang: Râleur professionnel
Pouvoir(s): médium, télépathie, fait exploser des objets
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: La Belle et le Râleur (Pv Nancy)   Jeu 24 Juin - 13:51

Kyle marchait seul d’un air absent. Les mains dans les poches, son pas traînant montrait une nonchalance qui lui était peu coutumière. D’ordinaire, il avançait fièrement, la tête haute et jetant un regard froid aux passants. Un orgueil démesuré oblige. Mais aujourd’hui était différent. L’anniversaire de Leo approchait et par conséquent le jour de la mort de Wendy également. Comme à chaque fois de cette période de l’année, Kyle se laissait plonger dans une torpeur dépressive. Bien que cela fasse bientôt vingt-six ans que sa femme soit morte, la douleur était toujours aussi forte, enserrant son cœur et l’alourdissant.
Dans ces moments-là, Kyle marchait pour oublier. Il marchait inlassablement pendant des heures pour se calmer un peu. Peu importe le temps qu’il puisse faire. Qu’il pleuve. Qu’il vente. Qu’il neige. Qu’importe. Il sortait pour se dégourdir les jambes. Souvent il courait. De temps en temps, il faisait quelques entraînements d’arts martiaux. Histoire de garder la forme et ne pas rouiller.
Cela doit faire presque trois heures qu’il marchait sans avoir fait la moindre pause. Il avait tracé son chemin sans faire attention au temps qui s’écoulait ni en regardant où il allait. Il s’était laissé aller aux flots de pensées qui bourdonnaient incessamment dans sa tête. Des pensées pas forcément joyeuses. Il revoyait le moment où on lui annonçait la mort de sa femme alors qu’il attendait avec angoisse dans la salle d’attente de l’hôpital. Sa réaction avait été de frapper un tableau accroché au mur, brisant le cadre et se blessant le poing. Il se souvenait parfaitement de son hurlement de douleur après avoir quitter l’hôpital, laissant son fils aux soins des médecins.
Jamais Kyle n’était parvenu à montrer ses sentiments à qui que ce soit. Hormis Wendy. Depuis sa mort, il n’adressait plus la moindre affection à quiconque. Jamais il n’avait serré son fils dans ses bras pour lui montrer tout l’amour qu’il lui portait. Et Mathilda fut logée à la même enseigne. Plus personne n’obtint le moindre signe affectif de sa part. Il n’y parvenait tout simplement plus. Il n’y avait eu que Wendy.
N’allez pas croire qu’il n’aime pas son fils ou sa filleule loin de là ! Juste que rien n’était plus difficile pour lui que d’aimer quelqu’un et de le lui faire savoir. La version officielle de Kyle est que les sentiments sont une faiblesse que les ennemis peuvent utiliser contre la personne. La deuxième raison vient du fait que sa famille ne lui ait jamais appris à aimer. On ne lui a enseigné que rancœur. Haine. Colère. Alors comment savoir s’y prendre quand on n’a aucune base ? Quant à la troisième raison qu’au grand jamais le sorcier n’avouera et ne reconnaîtra, elle se résume par la peur de souffrir. Une peur très forte et dont il n’a même pas conscience. Kyle n’avait jamais aimé reconnaître et admettre ses peurs par fierté. Pour lui, quelqu’un de fort ne doit pas avoir peur. Alors il les étouffe et les enfouit en lui, les rendant invisibles à lui-même. Ce qui n’est pas la meilleure des solutions, vous me direz…
Kyle cessa de marcher. La fatigue musculaire commençait à se faire sentir. Il se plia en deux afin de détendre ses muscles et reprendre un souffle normal. Il réalisa que sa gorge était asséchée par la soif. Pendant tout le temps qu’il avait marché, il n’avait pas fait attention à ce détail, ayant fait abstraction de tout. Ou presque. A quelques pas de là, se trouvait un bar qu’il connaissait bien. Celui de cette chiante de Nancy Harrod ! Kyle émit un grognement en sachant ce qui allait se passé s’il entrait. La jeune sorcière n’allait pas arrêter de le coller ! Pas de quoi le réjouir…En même temps, c’était le seul bar ouvert. Du moins pour l’instant. Et comme un idiot, il n’avait pas emmené de boisson avec lui. La poisse…
Il fallait donc reconnaître qu’il n’avait pas le choix s’il voulait boire dans l’immédiat. Et il savait qu’il ne tiendrait pas jusqu’à ce qu’il arrive jusque chez lui. Maugréant, il s’avança et poussa la porte.
Dès qu’il fut à l’intérieur, Kyle repéra Nancy. En même temps, ça n’était pas très compliqué… Quelqu’un d’aussi excentrique qu’elle ne pouvait qu’être vu ! La jeune sorcière servait un client et n’avait pas encore remarqué la présence de Kyle. Celui-ci en profita pour se glisser discrètement jusqu'au comptoir et s’installer sur un des hauts tabourets.
Tendu, il s’attendait à chaque instant de la voir débouler pour s’amuser à l’exaspérer. Un jeu auquel elle adhérait et excellait particulièrement… Un peu comme Mathilda, d’ailleurs. Et ce qui devait arriver arriva… Génial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibidi Bobidi Bou!
avatar

Messages : 104
Age : 30

WHO AM I ?
Rang: Sorcière.
Pouvoir(s): Je vois les morts, j'entends vos pensées et je peux voir votre futur.et
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: La Belle et le Râleur (Pv Nancy)   Jeu 15 Juil - 10:13

    « Et un peu d’avocat pour colorer le tout ! »

    Je tendais le verre à cocktail à l’homme qui se tenait au bar, fière de pouvoir faire goûter ma nouvelle création à un cobaye différent de mes éternelles amies. Bien sur, la maison déclinait toutes responsabilités en cas de brûlures d’estomacs ou que sais-je encore. Ce n’est jamais arrivé mais on ne saurait être trop prudent !
    Mais l’homme se mit à sourire après avoir trempé ses lèvres dans le breuvage vert anis et je pu m’en aller rassurée : il avait aimé.

    C’était une journée démoralisante de banalité. Le bar était plein, le roulement des clients était régulier et j’étais toujours autant occupée, à virevolter de tables en tables, de boissons en boissons. Ce métier, j’avais beau l’adorer, il m’épuisait parfois et je rêver de temps en temps de me retrouver seule, au calme, avec un joint et un cocktail rose et que personne ne vienne m’embêter. Mais non, ce n’était pas encore pour aujourd’hui.

    Jim Morrison scandait des propos scandaleux dans mon bar, la lumière y était tamisée, la fumée formait un léger brouillard autour des protagonistes qui s’y trouvaient. Les voix et les rires devenaient de plus en plus forts à mesure que les commandes allaient bon train et l’ambiance devenait aussi psychédélique que je l’avais imaginée en ouvrant cet établissement. Je m’arrête quelques secondes, je parcours la salle du regard et je souris. C’était parfait.

    J’étais occupée à débarrasser une table, c’est certainement pourquoi je ne l’ai pas vu entrer. Je dois avouer avoir été surprise de le trouver ici car je sais qu’il ne porte ni l’endroit, ni la propriétaire dans son cœur. Je ne comprends pas pourquoi d’ailleurs. Certes je suis une pile électrique et Kyle est plutôt du genre batterie morte mais tout de même, c’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui ne m’apprécie pas ! C’était étrange au départ mais j’ai finis par m’y habituer. Ma personnalité colorée ne pouvait pas plaire à tout le monde bien sur, et je me faisais du même coup un plaisir certain de l’ennuyer comme moi seule sait le faire. Je me suis donc approchée discrètement du bar, le contournant pour me retrouver à la place du barman. Je cherchais une idée pour l’embêter, quelque chose de nouveau…
    Quand Hercule est arrivé.

    Hercule, c’est le chat que j’ai recueillis il y’a peu. Il est un peu gras, il lui manque un morceau de queue et je trouve qu’il a une vraie tête d’intellectuel. Voila pourquoi je lui fais porter de grosses lunettes à doubles foyer. Je vous jure qu’il peut lire Balzac, je l’ai vu une fois ! D’accord, c’était après une soirée sixties mais je suis toujours convaincue de ce que j’ai vu.

    J’ai donc attrapé le chat et je l’ai hissé sur le bar, en face du sorcier, le faisant tenir sur deux pattes.

    « Yo man, tape m’en cinq ! »

    Devant l’absence de réaction, je me relève et regarde l’homme d’un air sévère, tout en agitant la petite patte du chat que je tiens toujours dans mes mains.

    « Ce n’est pas sympa de ne pas répondre Kyle, Hercule veut juste faire ta connaissance. Avoue qu’il est trop chou ! »

    Ma petite voix aigue d’enfant résonne dans le bar et quelques têtes se retournent alors. Je sais que ça fait parti des choses qu’il n’aime pas chez moi. C’est pour ça que je le fais !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Belle et le Râleur (Pv Nancy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
••• ST PETERSBOURG | Quartier Souterrain •••
 :: 
L'Elixir
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit