AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Messages : 41

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s): Celui d'être libre.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Mer 23 Juin - 17:14

MATVEÏEV, Ismaël Valentin Sevastian

feat MARCUS HEDBRANDH




• RACE : Humain

• AGE: 25 ans. J'en parais moins, n'est-ce pas ?

• DATE & LIEU DE NAISSANCE : 24 Novembre 1985 à Bordeaux, en France.

• NATIONALITÉ / ORIGINES : Russe. Cela s'entend dans mon nom. Et Français. J'ai la double nationalité.

• STATUT : Homme libre !

• LIEU DE RÉSIDENCE : Là où le vent me porte.


©️ God Save the Pims






« People are Strange... »

« Ah, vous êtes deux ?! Ca tombe bien, nous aussi ! »


• PSEUDO : Cornich'

• AGE : 17 ans

• CODE DU REGLEMENT : Ok by Alys

• COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT RUSSIAN SILENCE ? par partenariat Wink avec TSN.

• DISPONIBILITÉ : 5/7 parfois plus, parfois moins

• UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE ? I love you



Dernière édition par Sevastian R. Matveiev le Sam 26 Juin - 1:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 41

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s): Celui d'être libre.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Jeu 24 Juin - 10:47

« Who are you ?! »

« Who ?! Who ?! Who ?! Who ?!! »




A comme Aventurier. Même s'il a vécu la majeure partie de son enfance en appartement, il a toujours aimé partir dans la nature, accompagné mais aussi seul, et défier l'extérieur. Ismaël a besoin de bouger, de sentir le danger, la difficulté, pour vivre réellement. Il aime explorer, découvrir de nouvelles contrées, dormir à la belle étoile et rencontrer des gens, partir sans rien et voir plus tard, se débrouiller. Gamin il faisait des randonnées, et adulte, a décidé de partir pour de bon. Comme ça, sans rien. Vivre au jour le jour sans se soucier de rien. Plus de factures, plus d'examens. Plus de papiers, plus vraiment d'argent à gérer, ou si peu. A 22 ans il a décidé de tout arrêter, et d'explorer le monde. Vivre libre, comme il l'entendait.

B comme Bio. Il n'est pas le genre de type à cracher sur tout, il est conscient qu'il est parfois plus agréable de choisir la solution de facilité, mais pour tout vous dire, KFC, McDo, et toute cette bouffe de restauration rapide, très peu pour lui. Il lui arrive de partir quelquefois seul et sans rien, et alors il doit chasser pour se nourrir. Il l'a déjà fait, et a accompagné des peuples de contrées reculées dans leurs parties de chasse. Il a aidé des paysans américains à cultiver leurs terres et s'est nourri de leurs fruits, leurs céréales. Il aime ce qui est sain pour l'organisme, ce qui est pur, et s'est battu plus d'une fois au côtés de militants. La dernière fois c'était dans les fjords, contre les éleveurs de saumons qui distribuent des pesticides dans l'espoir de combattre les poux de mer. Non seulement vous mangez du poisson contaminé mesdames messieurs, mais les autres espèces ingérant ce produit sont tuées sur le coup !

C comme Charly. Un coupé Labrador abandonné qu'il a recueilli en Pologne, il y aura bientôt un an de cela. Cette adorable bête, calme et obéissante, se trouve être le plus fidèle compagnon de notre jeune vagabond. Et pour cause ! Ils ne se sont pas quittés un seul instant depuis qu'il se sont rencontrés, et partagent nourriture, galères et sac de couchage ! ...Ah oui, et les puces, à l'occasion...

D comme Dylan. Ou Robert Zimmerman ! Il est fan, depuis ses dix ans. Son père, un homme charmant russe et libéré, embarqué pour la France dans les années 1960, s'est retrouvé fervent défenseur du mouvement hippie, à l'époque où son pays se démenait dans une guerre froide qu'il suivait d'un œil à la télévision, bien trop occupé à bécoter sa précieuse petite femme. Ismaël a encore tous les CDs de Bob Dylan dans sa chambre bordelaise, laissée intacte depuis son départ. S'il ne peut les écouter sur la route, il les a en tête, paroles et musique, et retrace sur sa guitare chaque fois qu'il le peut les histoires passées du chanteur américain.

E comme Etudes. Ismaël a toujours été bon élève. La preuve ? Une mention TB au bac Littéraire, l'année de ses 17 ans. Puis des études de Langues et de Lettres poussées sur Paris, dans une école supérieure accueillant les meilleurs élèves du pays sur dossier. Tout ce blabla l'a plutôt ennuyé, et lorsqu'il ne révisait pas pour faire plaisir à maman en devenant un parfait petit soldat des études supérieures, il partait en Angleterre, Espagne ou Italie sans presque rien pour "découvrir le monde", comme il disait. Il parle actuellement le français, le russe, l'anglais et l'espagnol, et aurait pu poursuivre ses études et entamer une brillante carrière. Mais au grand désespoir de sa petite maman maîtresse d'école, il a préféré tout laisser tomber pour vivre au jour le jour.

F comme France. Il est conscient que ce pays a encore beaucoup à faire pour être parfait mais, pour quelqu'un qui désire s'intégrer à la société, Ismaël continue de penser que la France reste le meilleur pays du monde. C'est son pays à lui, là où il est né et il demeure cher à son cœur, bien qu'il ait décidé de le quitter. Après tout, c'est dans l'hexagone qu'il a commencé son exploration du monde. Sa mère est française, et lui aussi, ne vous déplaise !

G comme Guitare. Il en joue depuis qu'il a 10 ans. Son père lui a montré ses premiers accords, puis il a voulu prendre des cours. Ca a duré 5 années, après lesquelles il en a eu assez et a préféré continuer par lui-même. Il se débrouille bien mine de rien et ne se sépare jamais de son vieil instrument déglingué qu'il emporte partout où il peut. C'est autant pratique pour séduire les filles que pour animer de longues soirées. Tout le monde aime la musique et lui particulièrement. Se retrouver autour d'un feu de camp avec l'harmonica aux lèvres et la guitare en bandoulière, c'est cliché mais tellement bon !

H comme Hippie. Très honnêtement, il évite la drogue, même s'il n'est pas contre un petit pétard de temps en temps ! D'un naturel calme et bienveillant, on peut dire qu'Ismaël se serait bien trouvé dans les années 60, à conduire un van orangé tout en écoutant Bob Dylan. Cette époque lui aurait plu, assurément, mais il faut vivre avec son temps comme on dit, et il a adapté cette vie de bohème à son époque, tout naturellement.

I comme Inconnus. Soit tous les gens qu'il a rencontré au fil de ses voyages et qui ne le sont plus vraiment... Enfin si, peut-être, et c'est justement ce qu'il y a de plus magique au monde selon lui. Partager des choses fortes, se lier d'amitié et vivre avec des gens dont on ne sait rien, lui en a fait l'expérience. Il a appris des langues étrangères, des coutumes, a partagé la misère de certains peuples, et a connu l'entraide, comme jamais ailleurs. Voilà pourquoi il ne regrette rien : il a rencontré sur la route des gens formidables qu'il n'oubliera jamais, c'est certain.

J comme Juif. Oui, du côté de ma mère, elle-même française. D’où le prénom Ismaël, qui signifie en hébreu « Dieu a entendu (ma demande ». Je n’ai jamais suivi les traditions, mes parents ne m’ayant jamais obligé à choisir une religion. Et si je ne crois en aucun Dieu, je respecte toutefois les croyances de chacun. J'en ai vu et revu des religions, des rituels, des façons de faire. Ca ne m'intéresse pas de me sentir enchaîné à un être invisible. Pour moi, l'être tout-puissant, c'est la Nature, et tout ce qu'elle a à nous offrir. La Terre, elle mériterait vraiment qu'on l'idolâtre. Ou tout du moins qu'on la respecte.

K comme Kayac. Classique ! Ismaël en a déjà fait, et notamment en Espagne, où il a animé des expéditions pour les adolescents. Rien à signaler de plus à ce sujet !

L comme Liberté. Ismaël est un garçon gentil et attachant, malheureusement pour lui d'ailleurs. Eh oui, "s'attacher" justement, lui ce n'est pas vraiment son truc. Il n'a jamais gardé de soupirant plus de quelques mois et ça n'a jamais été aisé en amitié non plus. Ce garçon a une peur bleue d'être embarqué malgré lui dans une routine qu'il n'aurait pas choisi. Il refuse de s'engager et ne supporte pas d'être lié à quelqu'un au point de finir par en souffrir. Il aime se sentir maître de son existence et c'est d'ailleurs pour cela qu'il fuit aujourd'hui la société.

M comme Musique. Il a un niveau médiocre au piano. Pourtant il a appris la guitare, et un peu plus tard, l'harmonica, et se débrouille plutôt bien. Au lycée, il a essayé de montrer un groupe mais ça n'a jamais marché. La musique n'a jamais été une priorité pour lui mais a toujours conservé une place importante dans sa vie. Aujourd'hui il a toujours son harmonica et une guitare sur lui. Il n'est plus vraiment au courant de l'actualité musicale mais peu importe, il a en tête les vieux morceaux, les plus efficaces, ceux qui ont une histoire et une véritable signification.

N comme Nature. Parce que depuis son plus jeune âge, il a apprit à en être respectueux et qu'il en est très proche. Admirer un coucher de soleil, flâner au dessus du Grand Canyon, grimper au sommet du Kilimandjaro, contempler les paysages enneigés d'Alaska et se frotter aux ours polaires, rien ne vaut plus que cela à ses yeux. Ismaël est un amoureux de la simplicité, de la Terre et de tout ce qu'elle a à nous offrir, et déplore qu'on la détruise à petit feu.

O comme Océan. Ils sont pour lui des endroits où se ressourcer, plus que tous les autres. Il préfère la mer à la montagne, que l'eau soit chaude ou gelée, peu lui importe. Il a fait de la plongée et même du surf à une époque, et a appris également à naviguer. La voile aux Glénans et plus surprenant, il a son permis bateau. Une passion supplémentaire que lui a transmis son très cher père.

P comme Paranormal. On raconte beaucoup de choses, à St Petersbourg plus que partout ailleurs. Des choses étranges sur des créatures surprenantes. Mais Ismaël ne croit pas à toutes ces sornettes. Des suceurs de sang, des hommes-loups, ... et puis quoi encore ? Non, pour lui, il y a forcément une explication à tout cela. Les hommes ont peur de la nature selon lui, tout simplement. Ce sont eux qui l'ont détraquée, qu'ils en subissent à présent les conséquences !

Q comme Quôc-ngu. Soit l'alphabet vietnamien, qu'il a tenu à apprendre lorsqu'il a visité ce pays. Il voue une passion étrange à l'ancienne Indochine depuis son adolescence, et possède toujours sur la page d'un livre de Marguerite Duras. Elle reste son auteur favorite à ce jour.

R comme Russie. C'est le pays de son père, le sien aussi, quelque part. De par les nombreuses démarches de son paternel à sa naissance, Ismaël a obtenu la nationalité russe. Aujourd'hui, il a décidé de renouer avec ses racines, en visitant ces vastes terres et même en y habitant. Lui qui voulait connaître St Petersbourg, la ville de son père, a vu la chance tourner en sa faveur, puisqu'il s'est trouvé quelqu'un pour l'y conduire. Le voilà désormais dans cette ville, dans une chambre minuscule et délabrée, entassé avec les rats et son chien, à la recherche d'un emploi, n'importe quoi, pour passer l'hiver.

S comme Sexe. Parce que le monsieur n'est pas un saint et qu'il faut bien de temps en temps satisfaire ses besoins naturels ! ... Non, Ismaël n'est pas un monstre, mais on lui a souvent reproché son indépendance et son besoin de liberté. Il en a connu des filles, probablement dans chacun des pays qu'il a visité, et des garçons aussi, mais n'a jamais trouvé la force de s'engager. Non pas qu'il n'a jamais aimé, mais l'appel de l'aventure s'est toujours fait plus fort et il a préféré poursuivre sa route à chaque fois, plutôt que de se poser et de se retrouver enchaîné à quelqu'un. Sans doute a-t-il peur de la routine, la banalité. Ismaël ne veut plus connaître la stabilité.

T comme Travail. Ismaël est un jeune homme vaillant et ingénieux. Il a aidé du haut de son jeune âge différents peuples à mettre en place certains systèmes afin d'améliorer leurs conditions de vie. Lorsqu'il va quelque part, il n'hésite pas à travailler dur pour empocher un peu d'argent et aider son prochain. Il a travaillé dans les champs en Amérique contre une place à l'abri dans une grange. Il est actuellement à la recherche d'un emploi à St Petersbourg, d'ailleurs. Même quelque chose de physique, vous savez. Comment croyez vous qu'il entretient ce corps d'athlète ? ...

U comme Union. Ismaël est un éternel solitaire. Paradoxalement, il attache énormément d'importance à la notion d'entraide et de solidarité. C'est grâce à ce mouvement qu'il peut vivre comme il l'entend aujourd'hui. Volontaire et généreux, il est prêt à tout venir en aide à ceux qui sont dans le besoin et n'hésitera pas à sauver une vie au péril de la sienne.

V comme Voyages. Les Etats-Unis, l'Alaska, l'Irlande, l'Islande aussi, l'Europe, le Tibet, et dernièrement la Russie avec St Petersbourg, terre de son père. Depuis son plus jeune âge, Ismaël a tenté d'aller un peu partout, profitant de la situation aisée de ses parents au début et œuvrant plus tard pour des associations humanitaires. A présent il se débrouille seul et sans argent, voyageant à l'occasion avec des gens de sa trempe, en faisant du stop ou à pieds tout simplement, errant au gré de ses envies, profitant des occasions qui se présentent à lui pour quitter un pays et en découvrir un nouveau quand le désir lui en prend.

W comme Wagons. Quand il était petit, allez savoir pourquoi, il collectionnait les trains, et partageait cette passion avec son père, qui avait même organisé un plateau miniaturisé, au grand damne de sa femme qui ne supportait pas de voir son salon envahit par tant d'objets inutilement envahissants...

X comme Xiphophore. Pour la petite anecdote, cet animal est un poisson mexicain aux couleurs vives élevé en aquarium et à la nageoire caudale particulièrement pointue. C'est aussi un poisson offert à Ismaël pour ses 6 ans, et mort environ 3 ans plus tard. A l'époque encore petit garçon, le jeune homme a refusé d'adresser la parole à quiconque suite à cette tragique disparition, en particulier ses parents, et ce pendant près de 2 mois. Pour on ne sait quelles raisons, il a très mal supporté la mort de cette bestiole et certains psychologues diraient que son besoin de détachement provient de cette expérience qu'il n'a jamais réussi à assimiler véritablement. A creuser... !

Y comme Yack. Une bestiole qu'il a apprivoisé quand il était au Tibet. Privé de sa maman, le petit buffle s'est tout simplement attaché au jeune homme qu'il a suivi pendant près d'un mois, soit la moitié de son séjour là-bas. Ismaël a dû se séparer de l'animal néanmoins et ne sait ce qu'il est devenu. Sans doute a-t-il servi de nourriture aux habitants du village, tant il était sociable et facile à approcher.

Z comme Zimbabwe. Ismaël est parti 2 mois dans ce pays lors d'une mission humanitaire, pendant les vacances d'été de sa deuxième année d'études. Il a aidé les peuples défavorisés là-bas et a perfectionné son anglais. Ce fut après ce séjour en Afrique qu'il décida de se préparer à son "tour du monde en solo". C'est donc à cette occasion qu'il a commencé à économiser et à se renseigner, avant de partir 5 ans plus tard définitivement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psychedelicious witch
avatar

Messages : 172
Age : 36
Localisation : Sur mes pieds. Les deux.

WHO AM I ?
Rang: Sorcière de l'Assemblée
Pouvoir(s): Medium, Télépathe, Don de guérison
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Mer 30 Juin - 23:46

Bienvenue !


« La vie oscille comme un pendule, de la souffrance à l'ennui ».
Arthur Schopenhauer





« Bonjour,

Jouet du temps, fragile représentant de la race humaine, il semblerait que vous ayez été choisi pour détenir le Secret. Vous, élu, si vous ne l'êtes pas encore, serez très bientôt élevé au rang de privilégié ! Il y a dans ce monde de nombreuses choses à découvrir !
Prenez donc ce briquet et ces quelques billes d'argent, des herbes aromatiques et autres amulettes, vous pourriez en avoir besoin dans votre exploration... »





(c) Ice cream
Bienvenue à vous au sein de notre communauté. N'ayez pas peur mon ami, vous êtes officiellement des nôtres et c'est avec joie que je vous invite à explorer les lieux. Pensez à remplir quelques formalités d'usage: fiches de liens, de RP, demandes d'habitat, de rang... Une fois cela fait, n'hésitez pas à vous amusez un peu et à écrire tant que vous le pourrez. Vous êtes ici pour cela après tout. Je me ferais une joie d'être votre guide parmi nous, si vous avez des questions ou des doutes. Soyez sans craintes, je ne vous ferais aucun mal, ce n'est pas dans mes habitudes.
Je suis au regret de vous quitter, j'ai une réunion sous peu et un rituel à terminer.

Soyez heureux !

Oh, je ne vous ai pas dit ! Tu es officiellement ma nouvelle peluche *____* Et j'ai adoré ta fiche I love you

Leandra E. Wilson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 41

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s): Celui d'être libre.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Mer 30 Juin - 23:50

merci ma mignonne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 23

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Jeu 1 Juil - 0:34

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secrétaire général de l'Amnistia
avatar

Messages : 68

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s):
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Jeu 1 Juil - 1:00

Moi t'es pas ma peluche, mais tu peux venir dormir dans mon cercueil quand tu veux

*out*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 41

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s): Celui d'être libre.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Jeu 1 Juil - 1:34

vrai ? *o*

c'est du bois traité ton cercueil ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibidi Bobidi Bou!
avatar

Messages : 104
Age : 30

WHO AM I ?
Rang: Sorcière.
Pouvoir(s): Je vois les morts, j'entends vos pensées et je peux voir votre futur.et
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Jeu 1 Juil - 2:30

[list]Grou, l'est chou le monsieur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 41

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s): Celui d'être libre.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Jeu 1 Juil - 10:40

évidemment Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   Sam 3 Juil - 16:18

En voilà un jeune homme avec de l'esprit et du caractère Very Happy une fiche originale et très sympa à lire que du bonheur *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev   

Revenir en haut Aller en bas
 

Why don't we do it in the road ?! • Ismaël Matveiev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
" You're the One that I want ! "
 :: 
Fiches Validées
 :: 
" Promenons-nous dans les bois... "
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit