AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand les morts se réveillent... (Pv Léa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Messages : 32

MessageSujet: Quand les morts se réveillent... (Pv Léa)   Mer 23 Juin - 12:07

L’air glacial d’hiver russe frappait mon visage avec violence, piquant désagréablement ma peau à la manière de fines aiguilles. J’étais vêtue d’une grosse veste en fausse fourrure d’animaux alors que mes mains étaient emmitouflées dans des grosses moufles noires. Heureusement, je me suis accommodée au climat rigoureux de Russie. En même temps, cela fait cinq ans à présent que je suis venue vivre à St-Petersbourg pour m’enrôler dans l’Amnistia. Il est donc normal que je finisse par m’y habituer. Sauf qu’aujourd’hui était particulièrement froid. Mon nez était rougi par le froid alors que de la vapeur sortait de ma bouche.
En tant normal, j’aurais dû être dans un des bureaux de l’Amnistia pour traiter des dossiers aussi barbant les uns après les autres. Mais aujourd’hui, c’était l’anniversaire de mon frère Léo. Je ne pouvais décidément pas louper ce jour. Même si ça ne représente pas grand chose pour lui, Léo reste pour moi mon frère adoré et pour rien au monde je ne manquerais de fêter son anniversaire. Kyle était présent bien entendu.
Cependant, ce jour n’est seulement celui de la naissance de Léo. Mais aussi celui de la mort de Wendy. Cela fait peut-être déjà vingt-six ans mais il n’empêche que ça reste toujours aussi douloureux pour lui de se souvenir de la seule femme qu’il ait jamais aimée. Même s’il ne le montre pas (comme à son habitude), Léo et moi ne sommes pas dupes. Nous savons à quel point il en souffre. Et j’avoue que ça gâche quelque peu les festivités. Mais ni moi ni mon frère ne lui en voulons. Nous comprenons sa souffrance et faisons semblant de ne pas voir qu’il a mal afin de ne pas le mettre mal à l’aise. Avec Kyle, il ne faut jamais aborder le sujet Wendy. Sous peine d’ouvrir une cicatrice encore toute fraiche.
Et malheureusement, un des invités a eu la brillante idée de prononcer le nom de la mère de Leo. Je dois avouer que j’ai failli baffer la personne en question ! Et d’autant plus quand j’ai vu le regard éteint de Kyle. Il y a des moments où l’envie me prend de le serrer contre moi. Mais je m’en abstiens à chaque fois. Il déteste ça. Par fierté et orgueil mais aussi par gêne. Autant que je me souvienne, il n’a jamais serré qui que ce soit dans ses bras. Tout comme je ne l’ai jamais vu pleuré. Lorsqu’il est triste, comme il l’a été aujourd’hui, son visage s’assombrit et perd toute expression. C’est comme si on le vidait complètement. Cela me fait à chaque fois mal au cœur pour lui. Et d’autant plus en sachant que je ne peux pas faire grand-chose. Le consoler ne ferait qu’aggraver les choses. Alors autant le soutenir en silence.
C’est donc le cœur lourd que je retournais dans mes appartements de la Maison-Mère de l’Amnsitia. Du moins, c’est ce que j’avais eu l’intention de faire. Jusqu’à ce que je passe devant le cimetière Smolensk. Je m’arrêtais devant le portail pour observer de loin l’alignement des tombes.
Pour des gens dit normaux, un cimetière est vide et dépourvu de la moindre activité. Mais pour une sorcière telle que moi, il grouillait d’esprits. Je pouvais voir des corps transparent et pourtant parfaitement distinct à mes yeux. Une femme était assise sur l’une des tombes. Vêtue d’une longue robe à bretelle blanche et fine, elle me regardait droit dans les yeux. Ses cheveux sombres cascadaient dans son dos sous forme de boucles. Elle m’appelait à elle.
J’hésitais. Je connaissais suffisamment les esprits pour savoir qu’il valait mieux rester prudente même si cette femme semblait, à priori, bienveillante. Kyle m’avait appris à me méfier d’eux. Prudemment, je m’avançais sans la quitter des yeux et pénétrait dans le cimetière. Les autres esprits qui m’entouraient, quant à eux, me regardaient ou alors m’ignoraient, disparaissant. Et c’est ce qui arriva avec la femme à la robe blanche. Plus je m’avançais, plus elle devenait de plus en plus indistincte. Jusqu’à s’effacer totalement.
C’est alors que j’entendis en craquement sourd d’une branche. Ne m’y attendant pas, je sursautais et me tournais dans la direction du bruit. Le cœur battant, je distinguais une silhouette. Il s’agissait d’une jeune femme à l’air pétillant.

- Vous m’avez fait peur, fis-je, légèrement haletante.

Je remarquai alors qu’elle tenait à la main un petit panier dans lequel se trouvait des plantes et autres ingrédients de la nature que je savais être utilisés pour des rituels ou des potions. Serait-elle une sorcière tout comme moi ? Très probable. En tout les cas, je ne l’avais jamais vue avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psychedelicious witch
avatar

Messages : 172
Age : 36
Localisation : Sur mes pieds. Les deux.

WHO AM I ?
Rang: Sorcière de l'Assemblée
Pouvoir(s): Medium, Télépathe, Don de guérison
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Quand les morts se réveillent... (Pv Léa)   Sam 26 Juin - 23:40

    Il fait décidément très froid ce soir et je me réjouis de la chaleur de l'arrière-boutique de Peace Train. Malheureusement pour moi, cette douce quiétude ne va pas durer et je vais devoir me résigner à affronter la rigueur de l'hiver russe. Pour l'instant, j'ouvre les diverses boîtes de plantes qui règnent ici et fait un petit inventaire de ce qu'il reste en stock. Ma mère a déjà fait l'essentiel du travail en listant les ingrédients dont nous manquons et chacun s'occupe d'un tiers de la liste. Cela nous facilite grandement la tâche et puis cela évite à ma chère maman de devoir s'aventurer dans le cimetière la nuit. En effet, les sorciers ont des us et coutumes ancestraux et parfois un peu caricaturaux et nous devons donc cueillir certaines plantes la nuit, dans des cimetières et autres rituels de ce genre.

    Cela peut sembler un peu grotesque, mais ce n'est pas innocent et ces règles ont un sens dans la pratique de la magie et la réussite de nos rituels ou nos potions. Mais ce peut-être un peu effrayant de se promener dans un cimetière en pleine nuit... Ma maman n'apprécie pas du tout ces endroits, ils concentrent trop d'énergie magique, parfois négative et il y a là plus d'esprits que nulle part ailleurs. Elivra est une médium extrêmement réceptive et autant d'esprits d'un seul coup, c'est une épreuve difficile. Alors je m'occupe de cette partie du travail, car après tout les cimetières ne m'effraient pas. Je trouve que ce sont des lieux assez apaisants en vérité, bien qu'un peu sinistres j'en conviens volontiers.

    Je marche à travers la ville, jusqu'au grand cimetière de Smolensk et y récupère quelques-unes des herbes dont nous manquons à la boutique. Je récolte d'abord de nombreuses poignées de terre sur quelques tombes, que je glisse dans de petits sacs en toiles, sagement rangés dans mon panier. Je marche tranquillement entre les grandes pierres de marbre et les croix de fer, c'est devenu assez routinier pour moi ces petites excursions nocturnes. J'estime avoir fait des choses bien plus effrayantes en fréquentant les ruelles des bas quartiers de la ville avec Alys, quand nous étions jeunes et stupides. Je tourne au détour d'une allée, observant tranquillement les grandes ombres qui se promènent à mes côtés. Certains essayent d'attirer mon attention mais j'ai depuis longtemps appris à bloquer mon âme aux appels des esprits en détresse. Ou non d'ailleurs, certains sont bien fourbes. Je passe derrière un mausolée et aperçoit la silhouette d'une jeune femme un peu plus loin. Elle a dû être surprise par ma présence et bondit en se tournant vers moi, m'interpellant d'ailleurs.

    Je m'approche, essayant de discerner ses traits dans l'obscurité de la nuit. Je la reconnais enfin, il s'agit de Mathilda Tyler. C'est une sorcière de la communauté, une de celles que je connais le moins, bien qu'elle vienne aussi régulièrement au Sabbat que quiconque parmi nous. Elle travaille à Amnistia je crois, tout comme Alys. Il me semble qu'elles se connaissent d'ailleurs, même si je ne me souviens pas de ce que ma soeur a pu dire à son sujet. J'arrive à sa hauteur et lui souris:
    - Bonsoir Mathilda, je suis navrée, je ne voulais pas t'effrayer.

    Je suis alors la direction où portait son regard avant que je ne la surprennes. Elle regardait apparemment la jeune femme en robe blanche, assise sur la pierre tombale un peu plus loin. Je ne me défais pas d'un léger sourire et me permets de discuter un peu avec la jeune brunette:
    - Vous avez vu Catherine si j'ai bien compris? C'est un esprit très pacifiste, la pauvre est attristée pour l'éternité... La tombe où elle est assise est celle de son fils, il est mort pendant les campagnes napoléoniennes. Elle ne s'en est jamais remise et s'est laissée mourir... Depuis elle erre dans le cimetière et ne quitte pas son fils. Sombre histoire, mais elle a toujours catégoriquement refuser que je l'envoie dans l'au-delà, elle reste persuadée que son fils va revenir ici un jour...

    Ce n'est pas forcément l'anecdote la plus joyeuse a raconter dans un lieu déjà bien morbide, mais Mathilda semble intéressée par le fantôme de Catherine et cette dernière n'aime pas spécialement parler du passé. Il m'a fallu maintes visites et tentatives de discussion avant de parvenir à reconstituer son histoire et en la racontant, j'évite à l'esprit et à la sorcière de longues et difficiles heures de conversation. Et puis, cela me donne l'occasion de mieux connaître miss Tyler...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dazzle me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 32

MessageSujet: Re: Quand les morts se réveillent... (Pv Léa)   Mar 6 Juil - 17:59

Je regardai un peu mieux la nouvelle venue et parvins à l’identifier. Léandra Wilson. Je ne savais pas grand-chose d’elle, en vérité, bien que nous nous sommes déjà vu lors des Sabbats auxquelles je me rendais dès que mon emploi du temps me le permettait, y allant souvent en compagnie de Kyle et Léo. Je savais juste qu’elle travaillait pour l’Assemblée et que ça famille avait un rôle assez influent à St Petersbourg. Mais en dehors de ça, j’ignorais tout d’elle. Elle semblait être quelqu’un de doux et de gentil. Mais je n’ai pas pour habitude de me fier aux apparences. Mon expérience avec Azraël oblige…
Face au excuses de Léa, un sourire s’affiche sur mes lèvres.

- Ce n’est rien, rassure-toi, dis-je. Je… Je suis un peu tendue ce soir.


Comme souvent, le jour de l’anniversaire Léo. Tout du moins après la fête. Bien qu’étant loin d’être empathe comme Léo, je pouvais parfaitement sentir la nervosité de Kyle. Je me demande si un jour il parviendra à ne plus penser à la mort de sa femme le jour de l’anniversaire de son fils. Personnellement, j’en doute. Mieux valait ne pas y penser sinon j’allais encore me sentir mal pour mon parrain.
Je revins à Léandra qui se mit à me raconter l’histoire de la femme habillée en blanc que j’avais vu assise sur la pierre tombale. Bien qu’elle ne fut plus présente, je regardais l’endroit où s’était trouvé l’esprit, écoutant attentivement ce que me contait Léa. Une bien triste histoire comme pour la majorité des esprits. Sauf celle de Catherine me toucha plus que de raison. Sans doute parce qu’elle est un esprit pacifique qui ne fait qu’attendre un fils qui ne reviendra pas. Mais aussi, par cet amour qu’elle vouait à son enfant.
L’amour maternel… Je ne l’ai malheureusement pas connu. Comment aurais-je pu avec une femme aussi détestable que ma mère ? L’affection qu’elle me portait venait de ses coups et gifles incessantes. Ainsi que dans l’assassinat de mon père. Alors d’une certaine façon j’enviais ce fils qui avait tout l’amour dont une mère était capable de donner.
J’avais envi d’aider cette femme à retrouver celui qu’elle a porté en elle pendant neuf longs mois. Je reviendrai ici et ferai de mon mieux pour qu’elle puisse être en paix. Même si elle persiste à vouloir attendre en vain, je resterai avec elle et continuerai à la voir jusqu’à ce qu’elle accepte. Je peux être très têtue quand je m’y mets. Surtout que j’étais déterminée comme en cet instant.
Je me tournai à nouveau vers miss Wilson et m’attardait sur son panier remplie de différentes plantes que je savais être destinés pour des rituels.

- Je constate que tu renfloues ton stock, dis-je d’un ton aimable. Tu as besoin d’aide ? Je comptais flâner un peu avant de rentrer donc ça ne me dérange pas du tout de rester en ta compagnie.


Ça, c’était bien moi ! A toujours vouloir être aimable et sympathique, ça me retombera sur le dos un jour. Bah tant pis ! Ce n’est pas comme si j’étais incapable de me défendre, non ? Le cas Azraël, c’est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psychedelicious witch
avatar

Messages : 172
Age : 36
Localisation : Sur mes pieds. Les deux.

WHO AM I ?
Rang: Sorcière de l'Assemblée
Pouvoir(s): Medium, Télépathe, Don de guérison
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Quand les morts se réveillent... (Pv Léa)   Ven 23 Juil - 2:33

    Après mon récit, mademoiselle Tyler contemple longuement l'endroit où se tenait jusque là Catherine. La jeune femme semble très intéressée par cet esprit, elle m'a écouté avec une grande attention, sans lâcher du regard la tombe. J'arque un sourcil, geste qui passe parfaitement inaperçu dans l'obscurité et me demande ce qui se trame dans la tête de ma compagne sorcière... J'ai déjà vu ce genre de regard, cet attachement curieux pour les créatures de l'au-delà. Principalement, la petite brune dégage de la compassion et un soupçon de curiosité, mais même de si louables intentions peuvent nous trahir. Je me suis embarquée dans une sale histoire en croyant aider une âme perdue...

    Dans le cas de Catherine, il n'y a quasiment aucun doute, ma mère l'a rencontré et elle affirme comme moi que c'est une pauvre femme égarée et désespérée. Et Elvira s'y connaît bien plus que moi en esprits et elle a de plus beaucoup d'expérience, on peut lui faire confiance. Mais l'esprit de Catherine est tourmenté, perdu dans sa quête inlassable et vaine et comme beaucoup, elle ne quittera probablement jamais la Terre, à moins que le temps efface ses souvenirs et la raison se sa tristesse et qu'elle accepte finalement de se laisser porter de l'autre côté...

    Mais quoiqu'il en soit, l'intérêt que Mathilda semble lui porter ne me paraît pas très sain. On vous a sans doute dit, dans une croyance populaire et superstitieuse que le spiritisme était dangereux et qu'il ne fallait pas jouer avec les esprits. Et bien ce n'est pas aussi idiot que ça en a l'air, quand on sait s'y prendre on peut tout à fait interagir avec les esprits, mais ce sont des forces supérieures qui demeurent toujours dangereuses. Je ne doute pas des compétences de la douce jeune femme, simplement j'ai pour habitude de me soucier de mon prochain, en particulier ceux de ma communauté. Alors je me permets de glisser quelques mots, avant de répondre à sa question amicale:
    - Tu sais, j'ai essayé de secourir Catherine, mais les esprits torturés, tourmentés et attristés comme le sien ne peuvent être raisonnés... Elle est arrivée à un stade qui tient de la folie, si j'ose dire. D'ailleurs, si elle n'avait pas été aussi pacifiste et seule, elle pourrait tout à fait être dangereuse ou le devenir. Elle refuse notre aide Mathilda, nous ne pouvons que la surveiller et respecter sa volonté, bien qu'elle soit particulière et pas très gaie.

    Finalement, j'en viens au fait et accepte la proposition de la jeune sorcière:
    - Mais sinon j'accepte avec plaisir que tu m'accompagne dans ma promenade nocturne, si tu n'as pas d'obligations ailleurs bien entendu. Je dois récolter des fleurs fanées sur les tombes, du lierre et quelques petites choses... Et ce sera une occasion de discuter si tu en as envie, bien sûr.

    Je souris à la brunette et désigne l'allée sur la droite, par laquelle j'avais prévu de passer et nous poursuivons notre marche, dans le calme et le silence du cimetière de Smolensk...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les morts se réveillent... (Pv Léa)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand les morts se réveillent... (Pv Léa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
••• ST PETERSBOURG | L'île Vassilievski •••
 :: 
Cimetières de Smolensk
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit