AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sadique est sur la place bwahahahah (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Messages : 32

MessageSujet: Le sadique est sur la place bwahahahah (en cours)   Mer 2 Juin - 19:41

Kagan, Honek

feat STEPHEN DORFF




• RACE (vampire, sorcier, humain, esprit, ou loup ?) : humain

• AGE(réel et en apparence pour les loups, vampires, sorciers et esprits) : 35 ans

• DATE & LIEU DE NAISSANCE : le 3 Août 1975 à St-Petersbourg

• NATIONALITÉ / ORIGINES : Russe

• STATUT (place au sein de la société ? Appartenance à l'Amnistia, ou l'Assemblée, la meute, etc.) : chef de mafia

• LIEU DE RÉSIDENCE : il n'a pas de maison fixe. Il change constamment de maison ou d'appartement pour qu'on ne puisse pas facilement le localiser.


©️Jeremiah


« Who are you ?! »

« Who ?! Who ?! Who ?! Who ?!! »


On dit souvent que certaines histoires sont amenées à se répéter. En vérité elles évoluent. Même si à première vue elles semblent être un cercle infini, il y a toujours quelque chose en plus qui fait toute la différence. Cela vaut pour toutes histoires. Aussi bien celles des Hommes que celles du paranormal et du surnaturel.
Celle que je vais vous raconter maintenant mélange ces deux mondes sensés rester séparés. L’histoire d’un enfant, d’un homme qui devint un véritable monstre.

Notre histoire commence à St-Petersbourg, dans les années 70. Plus exactement, six ans avant le début du cauchemar qui envahi la ville russe. St-Petersbourg était un lieu plutôt tranquille. Du moins, pour une ville de Russie aussi grande. Les mafias y étaient nombreuses et réputées pour être redoutables.
Yuri Kagan faisait parti d’une mafia, occupant un poste assez élevé. Il était le petit protégé du chef qui stimulait son intelligence, sa ruse, son sens de l’observation. Il devint assez vite connu dans le monde de la criminalité. Cela ne l’empêcha pas de se marier avec la fille d’un riche directeur d’entreprise. Bien entendu, il s’agissait là d’un mariage arrangé. Ni l’un ni l’autre n’était amoureux. Pourquoi une jeune femme distinguée, douce et sensible serait-elle amoureuse d’un criminel violent et impatient, capable des pires fourberies ? Si elle a accepté, c’était uniquement pour son père qui avait besoin des armes que lui fournissait cette mafia. Et inversement, la mafia avait besoin d’argent.
Cette femme courageuse s’appelait Lena Gruchetski. Elle n’aurait jamais épousé Yuri si son père ne l’avait pas menacée de mort. Elle a préféré vivre et trouver une solution plus tard. Elle se plia à la volonté de son père et épousa Yuri. Et un an plus tard, elle donna naissance à un petit garçon qu’elle appela Honek et qu’elle aima. Il fut sa consolation, sa force pour supporter son mari qui n’avait aucune considération pour elle. Pendant, les cinq premières années du petit garçon, elle veilla sur lui et tenta de limiter l’influence de son père. Elle éleva son fils avec amour, lui donnant un certain équilibre. Elle ne voulait pas qu’il devienne un monstre comme Yuri. Malheureusement, son souhait ne fut jamais exaucé. Ses espoirs furent à jamais réduits à néant le jour où elle montra à son fils ce qu’elle était réellement : une sorcière.


- Honek ! Viens-là, mon chéri.

Le petit garçon de cinq ans jouait tranquillement dans sa grande chambre lorsqu’il entendit la voix douce de sa mère qui entrait dans la pièce. L’enfant tourna dans sa direction ses yeux bleu clairs, presque gris. Des yeux identiques à ceux de son père alors qu’il avait hérité les cheveux blonds de sa mère. Obéissant, il s’installa sur le lit, aux côtés de sa mère.

- Oui, maman ?
- Je vais te révéler un secret. Mais tu ne dois jamais en parler. Même à papa. Personne ne doit jamais savoir.
- Promis, maman. Motus et bouche cousue.


Avec l’insouciance de l’enfance, Honek mima qu’il fermait sa bouche avec une fermeture éclaire. Un geste qui fit sourire sa mère.

- Je suis une sorcière, avoua-t-elle. Une gentille sorcière qui aide les gens.

Honek la regarda avec des yeux émerveillés, comme tous les enfants qui découvrent que leurs parents sont des super-héros.

- C’est vrai ?
- Oui, mon chéri. J’ai même des pouvoirs. Regarde.


Elle fixa un jouet sur le sol. Honek observa la scène avec attention. Le jouet vint se déplacer jusqu’à ses pieds. Le petit garçon ne put qu’avoir une expression émerveillée.

- Ouah ! C’est toi qui as fait ça ?
- Bien sûr. C’est…


Lena ne termina pas sa phrase. Elle avait les yeux braqués sur l’entrée de la chambre où son mari était appuyé contre le chambranle. Il avait un regard haineux et de dégoût qui la paralysait de peur. Il avait vu.
Yuri pénétra alors avec haine dans la chambre. Il attrapa sa femme par les cheveux et se mit à la ruer de coups sous les yeux horrifiés d’Honek qui tenta d’arrêter son père. Tout ce qu’il récolta fut une gifle magistrale qui l’assomma.

Depuis ce soir-là, Honek ne revit plus sa mère. Et ne sut jamais qu’elle avait été enfermée au QG de la mafia que dirigeait à présent Yuri. Il ne sut jamais qu’elle avait été torturée. Du moins, au début.
Yuri força sa femme à montrer ses pouvoirs aux membres de la mafia. Lena résista, évidemment. Mais ce n’était sans compter la menace de s’en prendre à Honek. Chose qu’elle n’aurait pas supporté. Alors elle accepta de faire ce que lui demandait Yuri. Elle montra ses pouvoirs aux membres et révéla l’existence des vampires ainsi que des loups-garous. Torturée et humiliée, elle perdit toute volonté et toute dignité. Seul son fils comptait pour elle. Pas un instant, elle ne songeait à la catastrophe qu’elle avait provoquée. Pas un instant, elle ne pensa qu’elle n’aurait jamais dû céder à Yuri. Jamais il ne lui vint à l’esprit que son ex-mari voudrait exposer ses semblables, qu’il engagerait une guerre froide entre les humains et l’Assemblée.
Honek, quant à lui, fut pris en charge par son père. On lui apprit à commander, le maniement des armes, que ce soit armes blanches ou armes à feu. On lui apprit à être stratégique. Tant et si bien qu’il surpassa son propre père. Il devint une véritable arme aux yeux de Yuri et des autres membres de la mafia. A douze ans, Honek organisa sa première mission. A savoir trouver la maison d’un vampire et y mettre le feu pendant le sommeil dudit vampire. Et il s’agissait d’un vampire qui était réputé pour être doué pour ce qui est de cacher son refuge. Il fallut toute la ruse et tout son art de la manipulation d’Honek pour le découvrir. Le garçon développa un sadisme et une cruauté sans pareil au contact de toute cette violence. On l’incita à torturer pour avoir des renseignements. Il en devint un expert. Il savait autant utiliser la torture morale que la torture physique. Il s’était transformé en véritable machine à tuer.
Sa première victime fut sa propre mère. Il la tortura avec une telle froideur qu’on se demanda s’il avait encore une once d’humanité. Et il n’avait que dix ans. S’il est parvenu à tuer sa mère, c’est pour un raison simple. Il lui en voulait. Il lui en voulait pour l’avoir abandonné aux mains de son père. Il lui en voulait d’être une sorcière. Sans cela, jamais Yuri n’aurait fait tout ceci. C’est de là qu’est né la haine et la rancune d’Honek envers toutes créatures du surnaturel.

Cette guerre dura dix ans. Dix années durant lesquelles les maisons brûlaient, les morts affluaient, qu’importe le camp. Les hommes de Yuri incendiaient les maisons des vampires, assassinait les sorciers et tiraient à l’aide de balle d’argent sur les loups-garous. Les vampires vidaient de leur sang les hommes de Yuri pour se défendre. Les sorciers s’unissaient pour jeter des sortilèges. Quant aux loups-garous, ils se rassemblaient afin de se protéger les uns et les autres tout en cherchant une solution. Quant à l’Amnistia et l’Assemblée, ils étaient dépassés par l’ampleur que cela prenait. Bien que faisant de leur mieux pour mettre un terme aux conflits, ils furent bientôt accablés par les reproches. On les accusait d’inactivité. On les jugea inutiles.
Ce ne fut que la mort de Yuri et celle de l’Alpha de St-Petersbourg qui mirent un terme à cette guerre. La meute de St-Petersbourg avait souhaité mettre leur Alpha à l’abri. Pendant trois ans, cette cachette pu rester inconnue. Jusqu’à ce qu’Honek se débrouille pour avoir les informations nécessaires pour la trouver. La torture ainsi que la patience pour avoir ce qu’il désire sont sa plus grande force et le rendant d’autant plus dangereux. A peine adolescent, il était déjà un monstre et un arme redoutable.
Il organisa une attaque, sous ordre de son père, afin de tuer l’Alpha. Honek savait également qu’il était protégé par des membres de la meute. Entre autre, les frères Dimitriov. Pendant que les hommes de Yuri les occupaient, leur chef devait se faufiler et tuer l’Alpha. Mais ce qui n’aurait pas du se produire, du moins, selon les plans d’Honek, ce fut la mort de Yuri juste après avoir tiré la balle d’argent fatale. Bien que grièvement blessé, l’Alpha de l’époque rassembla ses dernières forces pour terrasser son assassin. Quant aux hommes de Yuri, la plupart furent tué par Aleksei et Ullian Dimitriov ainsi que les autres loups-garous chargés de veiller sur l’Alpha.
Au final, la mort de son père arrangeait Honek. L’ayant toujours détesté, il ne pouvait que s’en réjouir. Ce qu’on appelle aujourd’hui la crise prit fin. La mafia de Yuri fut complètement dissoute. Les quelques survivants furent condamnés à mort.
Honek, quant à lui, fut placé dans une famille d’accueil. On croyait qu’il s’assagirait. On croyait qu’il pourrait retrouver une vie plus ou moins normale, qu’il trouverait un certain équilibre. En vérité, cela n’eut aucun effet sur lui. Honek ne causait peut-être aucun ennui, n’attirant aucunement l‘attention sur lui, mais il restait le monstre sanguinaire, manipulateur et extrêmement malin et rusé. Son intelligence se développait. Tout comme sa patience peu commune.
Alors que la paix régnait de nouveau à St-Petersbourg, Honek préparait sa revanche. Sa haine envers les créatures du surnaturelle s’était décuplée. Pas parce qu’elles lui avaient enlevé un père. Mais parce que sa mère en avait été une. Parce qu’elle avait été une sorcière, Honek avait dû subir la colère de son père qu’il haïssait. Sans cela, jamais elle n’aurait été séquestrée, torturée. Sans cela, il n’aurait jamais eu besoin de la tuer lui-même. Un conseil, si vous tenez à la vie, n’évoquez jamais la mère d’Honek devant lui. Et encore moins, prononcez son nom. Dans le cas contraire, je ne donne pas cher de votre peau.
Heureusement, peu de personnes savent ce qui a été à l’origine de la crise. Hormis au sein même de l’Assemblée et de l’Amnistia. Et encore… Rare sont ceux qui savent que la sorcière ayant provoqué ces conflits est la mère d’Honek.

Aujourd’hui, Honek a reprit le flambeau de son père. Il a constitué sa propre mafia qu’il a commencé à monter à l’âge de vingt-et-un ans. Il dirige ses sous-fifres d’une main de fer, les terrorisant. Son but ? S’en prendre à l’Assemblée et au monde du surnaturel. Il nourrit une rancune envers eux qui le pousse à se venger. Pas parce qu’ils ont tué son père. Mais parce qu’il s’est senti trahi par sa sorcière de mère. Il ne compte pas exposer le monde paranormal mais leur créer des ennuis. Il leur met des bâtons dans les roues, frôlant de justesse l’exposition. Quelques sorciers, loups et vampires ayant une dent contre l’Amnistia acceptent de servir Honek. La plupart lui sont fidèles et Honek compte bien les garder dans son camp. C’est pourquoi il respecte ses engagements envers eux. Il leur donne un statut particulier et les plus hauts dans la hiérarchie de la mafia. Comme entre autre, la place de bras-droit, occupée par le vampire Stefan Wood avec qui il conclue une alliance. Ayant sympathiser, ils acceptèrent de se rendre mutuellement service. Stefan commandait à différents vampires, ce qui permet à Honek d'avoir dans ces rangs de puissants alliés.

Et c’est ainsi qu’est né d’un enfant innocent un monstre.





« People are Strange... »

« Ah, vous êtes deux ?! Ca tombe bien, nous aussi ! »


• PSEUDO : la sadique bwahaha

• AGE : 10 ans... dans ma tête =D

• CODE DU REGLEMENT : Stella

• COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT RUSSIAN SILENCE ? j'ai torturé les admins pour qu'ils m'en parlent bwhahaha *sort*

• DISPONIBILITÉ : Every Daaaay

• UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE ? Vous allez tous creveeeer *sort*



Dernière édition par Honek Kagan le Mar 8 Juin - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 32

MessageSujet: Re: Le sadique est sur la place bwahahahah (en cours)   Mar 8 Juin - 21:49

Voilà =D fiche terminée =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 297
Age : 34
Localisation : Jamais loin !

WHO AM I ?
Rang: Sorcière Novice de l'Amnistia
Pouvoir(s): Médium, télépathe, télékinésiste.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Le sadique est sur la place bwahahahah (en cours)   Mer 9 Juin - 11:03

Bienvenue !


« La vie oscille comme un pendule, de la souffrance à l'ennui ».
Arthur Schopenhauer





« Bonjour,

Jouet du temps, fragile représentant de la race humaine, il semblerait que vous ayez été choisi pour détenir le Secret. Vous, élu, si vous ne l'êtes pas encore, serez très bientôt élevé au rang de privilégié ! Il y a dans ce monde de nombreuses choses à découvrir !
Prenez donc ce briquet et ces quelques billes d'argent, des herbes aromatiques et autres amulettes, vous pourriez en avoir besoin dans votre exploration... »





(c) Woody Pepper
Au nom de toute ton espèce je me déclare à présent responsable de ta présence parmi nous ! J'espère que tu ne me feras pas regretter ma décision ! N'oublie pas de faire tes fiches de liens et de Rps, maintenant que tu es officiellement validé ! Ca aide à trouver des partenaires avec lesquels jouer ! Si tu as la moindre question, n'oublie pas que tu peux venir me la poser ! Je ne mords pas, contrairement à certains... Je te vois venir... je ne te transformerai pas non plus en crapaud, enfin ! Cela ne plairait guère à mes supérieurs, soyons malins...
Oh mais l'heure tourne, je dois te laisser ! J'ai une tarte à la citrouille au four et une potion à réchauffer !

Bon jeu, et n'oublie pas de t'amuser !

Oh, j'oubliais ! Eh bien eh bien. Quel monstre ! oO c'est toi qui as tué ma maman ?

Alys E. Juhel


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://russian-silence.vampire-legend.com

avatar

Messages : 32

MessageSujet: Re: Le sadique est sur la place bwahahahah (en cours)   Mer 9 Juin - 12:08

Si j'ai tué ta maman ? Qui sait ? Décris-la moi et peut-être que je saurais te répondre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sadique est sur la place bwahahahah (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le sadique est sur la place bwahahahah (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
" You're the One that I want ! "
 :: 
Fiches Validées
 :: 
" Promenons-nous dans les bois... "
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com