AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Notice • Sorciers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Psychedelicious witch
avatar

Messages : 172
Age : 36
Localisation : Sur mes pieds. Les deux.

WHO AM I ?
Rang: Sorcière de l'Assemblée
Pouvoir(s): Medium, Télépathe, Don de guérison
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Notice • Sorciers   Sam 1 Mai - 17:48

Les Sorciers


« Bibidi Bobidi Bou ! »





Spoiler:
 



« Dis mamie, ils viennent d’où les sorciers? »


Les sorciers ont toujours existé ou presque. Regardez donc les vieilles légendes de tout pays, vous y trouverez une terrifiante Babouchka, une vilaine Fée Carabosse. Et il a existé, de tout temps, des êtres capables de maîtriser l’énergie et la magie, ils ont porté différents noms mais ont toujours été là: druides, devins, oracles, sorcières, guérisseuses, prêtresses d’un culte païen… Tous et toutes ont été des sorciers, mais ils possédaient véritablement les pouvoirs que l’on pense aujourd’hui être des mystifications. Il fut un temps où tout le monde croyait en cette magie que l’on refuse de voir désormais, avant ces guérisons par les plantes n’étaient pas de l’homéopathie pour les crédules, les gens y croyaient donc cela marchait. Rien ne se fait sans un peu de foi mes petits. Mais cette a été perdue il y a bien longtemps, on a chassé les sorcières, on a commencé à craindre toute forme de magie et doucement, l’art de la sorcellerie est devenu un mythe lointain, des livres pour enfants, des contes et des légendes. Certes, il y a eu des phénomènes de mode, lors du mouvement hippie ou à cause du regain des livres fantastiques… Mais au fond, qui irait voir un de ces bonimenteurs, ces rebouteux étranges, qui entrerait dans ces boutiques étriquées qui sentent l’encens? Pas vous sans doute, peut-être avez-vous tort…



« Et on les reconnaît comment ? »


Les sorciers vivent dans des communautés magiques, dont l’importance varie en fonction de la taille de la ville autour de laquelle elles gravitent. Généralement, l’art de la sorcellerie et les pouvoirs qui vont avec se transmettent au sein des familles, c’est une faculté héréditaire, bien qu'il arrive qu'une famille entière de sorciers donne naissance à un simple humain sans aucune faculté, tout comme un sorcier peut naître dans une famille totalement humaine. Mais en général et comme nous l'avons dit, les petits sorciers baignent donc dans l’univers de la magie et apprennent à maîtriser leurs dons auprès de leurs parents. En vérité, rien ne distingue véritablement un sorcier d’un être humain ordinaire. Et non, pas de cape et de chapeau pointu, pas de chats et de verrues sur le nez, même pas une petite baguette magique pour la forme.

Simplement, ils ont toute une philosophie de vie. Les sorciers pratiquent ce que le commun des humains appellerait la Wicca. Cette pratique est en effet très largement empruntée au véritable art de la sorcellerie. Les sorciers ont pour but une cohabitation pacifiste entre les espèces et les hommes, mais surtout un respect des plus profonds avec Mère Nature. La magie, échange et modification de l'énergie, se pratique donc en commun. Le sorcier intègre la communauté magique à l‘âge de 16 ans, lors d’un rite initiatique, durant lequel il doit entrer en transe pour recevoir son nom de sorcier. Ensuite, il sera initié par un membre plus âgé et plus expérimenté, car la sorcellerie se transmet d’être à être, c’est un art de l’échange et de la communication.

Les sorciers ne sont pas qu'une bande d'illuminés qui prient la Terre, je vous vois venir. Ils possèdent de véritables pouvoirs, la capacité de manipuler l'énergie cosmique qu'ils côtoient. Ainsi, en de grandes occasions ou dans des cas véritablement extrêmes, les sorciers d'une communauté peuvent se rassembler et pratiquer des incantations et des maléfices. C'est assez rare, car il est dangereux de jouer avec de telles forces et seuls de puissants sorciers peuvent s'y frotter.

Les sorciers ont donc une hiérarchie tacite, non officielle. Mais l'on peut dire que les sorciers les plus puissants, qui descendent de grandes familles et les plus anciens sont ceux que l'on respecte le plus. Ce sont également eux qui sont chargés de la formation des novices.



« Est-ce qu’ils ont des pouvoirs magiques, des capacités fantastiques ? »


Les sorciers sont des êtres humains avec des capacités hors du commun. Premièrement, ils ont une longévité et une sante assez exceptionnelles, vivant entre 90 et 150 ans, pour les plus puissants.

Ils possèdent tous un pouvoir commun, celui de voir les morts. Ce sont donc initialement des médiums et certains d'entre eux se contentent de ce pouvoir, le faisant évoluer et grandir au fil du temps. Ils possèdent également, même si ce n‘est pas du tout obligatoire, un don de télépathie. C’est une capacité difficilement définissable, il ne s’agit pas juste d’attraper au vol toutes les pensées des gens qui nous entourent, ce serait invivable. Pour lire les pensées de quelqu’un, il faut le vouloir, cela nécessite un minimum de concentration. Et puis, en y travaillant, on peut également bloquer son esprit aux intrusions d’un télépathe trop curieux. Ceci dit il n’est pas garanti que cela fonctionne face aux dons quasi hypnotiques des vampires…

En plus de cela, la très grande majorité possède un pouvoir supplémentaire, qui ne peut être défini à l'avance. On retrouve bien sûr des dons « courants », comme la télékinésie, le don de prémonition, l'empathie... Mais nul ne peut dire combien il existe de pouvoirs au total et chaque sorcier cultive son don, qu'il reçoit à la naissance ou qui peut apparaître plus tard, à la suite d'un événement émotionnel majeur le plus souvent. On trouve ainsi ce que l’on appelle des « sorciers égarés », ce sont des êtres humains qui ont développé des dons alors qu'ils n'avaient, à première vue, aucune prédisposition pour la pratique de la magie. Mais il n'est pas si rare d’en retrouver dans certaines familles, et en cherchant bien on retrouve presque à chaque fois un sorcier parmi leurs ancêtres.

De plus, il existe dans chaque capitale surnaturelle (abritant donc une maison de l'Amnistia) ce que l'on appelle Le Grand Livre. Il comporte tous les rites, toutes les incantations qui existent et qui peuvent être pratiquées, ainsi que de nombreuses recettes de potions. L'art des potions étant délicat, il est réservé à des sorciers possédant une certaine expérience de la pratique de la magie. De plus, les potions ne peuvent être utilisées à tout bout de champ, elles doivent avoir un but louable. En clair, il n'y a pas de potion contre l'acné, les philtres d'amour sont de véritables armes, que l'on utilise plus de façon anodine depuis la Renaissance et toute potion mal préparée peut conduire à la catastrophe. Quant au Grand Livre, il ne peut être mis entre toutes les mains et n'est librement accessible qu'aux membres de l'Amnistia et de l'Assemblée. Tout sorcier lambda souhaitant le consulter doit avoir une autorisation spéciale de l'Amnistia.

Les sorciers pratiquent donc des rites divers, qui exigent tous une cérémonie et une préparation. Un rite ne se fait pas dans son grenier par un dimanche pluvieux. N'allez pas imaginer les sorciers comme dans les séries télévisées, où à l'aide de quelques mots, on peut jouer avec les forces de la Nature. Non, les rites sont des passages, des échanges d'énergie et des moments de communion spirituelle. Ils exigent une concentration des esprits, tendus vers un même but. Ils ont des fonctions diverses. Certains sont très importants, comme le rite d'initiation ou le rite mortuaire, d'autres ne sont qu'un Sabbat régulier, qu'il est permis de ne pas faire. On peut aussi accomplir un rituel afin d’invoquer un esprit en particulier et certains peuvent prendre une très grande ampleur, s’il s’agit par exemple de lancer une malédiction ou de rendre un cérémonial rare et périlleux.



« Comment on fait si on tombe sur des méchants ? »


Il existe également des sorciers dissidents, qui pratiquent la magie à des fins obscures et s’adonnent à une surabondance de magie, qui peut se révéler passablement nocive. La magie se doit de servir une cause noble, d’être accomplie avec des intentions louables et non pas pour servir sa soif de pouvoir personnelle, ou nuire à autrui, ou à la nature. Un sorcier qui utilise ses dons à l’encontre des autres espèces magiques, par exemple, est punissable par un bannissement pur et simple, accompagné d’une cérémonie de privation de pouvoirs. Cela est tout de même rare, car c’est un rite dangereux et complexe, qui n’est employé qu’en des cas extrêmes. Mais un sorcier peut-être exclu de sa communauté, ou s’en exclure lui-même, et être placé sous étroite surveillante de l'Amnistia.

Tous les sorciers n’ont donc pas les meilleures intentions du monde, tous ne sont pas aussi ouverts d'esprit que le voudrait leur culture. Mais fort heureusement, cela les empêche généralement de puiser correctement dans l'énergie cosmique et ne leur permet pas d'atteindre la puissance. En effet la magie est une force qui ne se donne pas à n’importe qui, mal utilisée elle peut se retourner contre vous, vous nuire ou nuire à vos proches. Ainsi, il existe très peu de mauvais sorciers assez puissants pour représenter une menace, mais ils sont déjà bien trop nombreux au goût des communautés sorcières.


Icons by Fruity_taste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Notice • Sorciers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
" Bienvenue dans ma demeure. Vous êtes mes invités... "
 :: 
Notices
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit